Cette baisse importante a conduit à une perte nette de 18,5 millions d'euros. La baisse des ventes est liée à une baisse des budgets d'investissements des clients de Metris en Europe et ailleurs dans le monde. Sur le continent européen, le chiffre d'affaires a fondu de 81%. Mettris s'attend à subir les conséquences de la récession toute l'année. A moyen terme, une offre de reprise de Nikon aurait un effet positif sur le développement futur de la firme de Louvain.