Les ventes ont connu le même taux de croissance lors du troisième trimestre que lors des six premiers mois de l'année. Les ventes organiques en devise locale ont été légèrement plus élevées.

Toutefois, Metris estime que la récession est présente dans ses affaires, à travers la réduction de prises de commandes. "En raison de l'incertitude économique et de la crise de liquidités, les budgets de divers clients ont été gelés et les investissements retardés dans la plupart des segments géographiques, que ce soit en Amérique du Nord, en Corée, en France où encore en Allemagne", déplore le groupe.

Pour faire face à la récession, Metris entend générer des revenus supplémentaires sur le marché existant et sur de nouveaux marchés, ainsi que par la réduction des frais fixes, comme les dépenses de fonctionnement et les dépenses en capital.

Le groupe annonce une série d'initiatives pour réduire ses coûts fixes de 15% en 2009. Les effets sur l'ensemble de l'année 2008 seront plus modestes, ces économies ayant été lancées alors que l'année était largement entamée.

Metris indique également que la variation du taux de change de l'euro avec le dollar a eu un effet final neutre sur sa marge étant donné l'augmentation des dépenses de fonctionnement et le renforcement récent du dollar.

Pour l'ensemble de l'année 2008, le groupe entend réaliser un Ebidta en ligne avec ses objectifs, mais, en raison de conditions économiques actuelles, il prévoit que la marge brute sera affectée par la récession.

Les ventes ont connu le même taux de croissance lors du troisième trimestre que lors des six premiers mois de l'année. Les ventes organiques en devise locale ont été légèrement plus élevées.Toutefois, Metris estime que la récession est présente dans ses affaires, à travers la réduction de prises de commandes. "En raison de l'incertitude économique et de la crise de liquidités, les budgets de divers clients ont été gelés et les investissements retardés dans la plupart des segments géographiques, que ce soit en Amérique du Nord, en Corée, en France où encore en Allemagne", déplore le groupe.Pour faire face à la récession, Metris entend générer des revenus supplémentaires sur le marché existant et sur de nouveaux marchés, ainsi que par la réduction des frais fixes, comme les dépenses de fonctionnement et les dépenses en capital.Le groupe annonce une série d'initiatives pour réduire ses coûts fixes de 15% en 2009. Les effets sur l'ensemble de l'année 2008 seront plus modestes, ces économies ayant été lancées alors que l'année était largement entamée.Metris indique également que la variation du taux de change de l'euro avec le dollar a eu un effet final neutre sur sa marge étant donné l'augmentation des dépenses de fonctionnement et le renforcement récent du dollar.Pour l'ensemble de l'année 2008, le groupe entend réaliser un Ebidta en ligne avec ses objectifs, mais, en raison de conditions économiques actuelles, il prévoit que la marge brute sera affectée par la récession.