Concrètement, son chiffre d'affaires trimestriel a reculé 5,0% à 359 millions d'euros malgré la hausse des ventes de smartphones et la croissance de 4% de la base de clientèle sur 12 mois. L'impact de la baisse des tarifs régulés s'est accentué au troisième trimestre avec la nouvelle diminution du tarif de roaming depuis le 1er juillet. Au total, la facture s'élève à 41,6 millions depuis le début de l'année pour Mobistar dont 20,2 millions au trimestre écoulé.

Par ailleurs, la croissance de la clientèle est entièrement imputable à la hausse de 32,6 des utilisateurs via un opérateur mobile virtuel (comme Telenet), bien moins rentable pour Mobistar que ses propres abonnés dont le nombre a baissé de 0,3% en un an.

Il en résulte une baisse de 8,1% l'ebitda du groupe au trimestre écoulé, la marge reculant de 34,5% à 33,3%. Le bénéfice net a chuté de 52,3 à 44,7 millions. Au total des neuf premiers mois, Mobistar affiche un profit net de 137,6 millions (2,29 euros par action). L'opérateur mobile a également abaissé sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de l'année à entre 157 et 182 millions contre une précédente estimation de 170 à 195 millions en raison de l'évolution des chiffres opérationnels et d'un amortissement exceptionnel.

À noter que Mobistar et les autres opérateurs mobiles n'en ont pas fini avec les tarifs régulés puisque l'objectif de l'Europe est de supprimer les tarifs de roaming et de ramener le tarif de terminaison mobile à 1 centime par minute à l'horizon 2016.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Concrètement, son chiffre d'affaires trimestriel a reculé 5,0% à 359 millions d'euros malgré la hausse des ventes de smartphones et la croissance de 4% de la base de clientèle sur 12 mois. L'impact de la baisse des tarifs régulés s'est accentué au troisième trimestre avec la nouvelle diminution du tarif de roaming depuis le 1er juillet. Au total, la facture s'élève à 41,6 millions depuis le début de l'année pour Mobistar dont 20,2 millions au trimestre écoulé.Par ailleurs, la croissance de la clientèle est entièrement imputable à la hausse de 32,6 des utilisateurs via un opérateur mobile virtuel (comme Telenet), bien moins rentable pour Mobistar que ses propres abonnés dont le nombre a baissé de 0,3% en un an.Il en résulte une baisse de 8,1% l'ebitda du groupe au trimestre écoulé, la marge reculant de 34,5% à 33,3%. Le bénéfice net a chuté de 52,3 à 44,7 millions. Au total des neuf premiers mois, Mobistar affiche un profit net de 137,6 millions (2,29 euros par action). L'opérateur mobile a également abaissé sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de l'année à entre 157 et 182 millions contre une précédente estimation de 170 à 195 millions en raison de l'évolution des chiffres opérationnels et d'un amortissement exceptionnel.À noter que Mobistar et les autres opérateurs mobiles n'en ont pas fini avec les tarifs régulés puisque l'objectif de l'Europe est de supprimer les tarifs de roaming et de ramener le tarif de terminaison mobile à 1 centime par minute à l'horizon 2016.Cédric Boittewww.accioz.be