Morgan Stanley a remboursé à l'Etat le mois dernier 10 milliards de dollars (7 milliards d'euros) d'aide reçus à l'automne. Son produit net bancaire a reculé de 11,5%, à 5,4 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros), a indiqué l'établissement mercredi.

"Nous ne sommes pas satisfaits de notre performance dans certains domaines du courtage et de la gestion d'actifs, et prenons des mesures pour obtenir de meilleurs résultats dans ces activités", a commenté le patron John Mack dans le communiqué.

Il a aussi souligné que, sans le remboursement des fonds publics et sans la forte augmentation du coût de sa dette, résultant de la baisse de la valeur des obligations qu'elle a émises, la banque aurait été "solidement rentable".