Le Tijd avait annoncé plus tôt dans la semaine que la société japonaise détenait de 90 à 95% des actions de Metris. Nikon qui offre 5,5 euros par action, est obligée légalement de rouvrir l'offre de reprise. Ce qui aura lieu du 31 août au 18 septembre à 16 heures. Si Nikon dispose alors d'au moins 95% de Metris, l'entreprise procédera à une offre publique de reprise (squeeze out). Metris deviendra alors une filiale à 100% de Nikon et ses actions seront radiées de la cote.