Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average est monté de 26,98 points à 10.547,08 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 5,39 points à 2.291,08 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de son côté de 0,12% (+1,30 point) à 1.127,78 points.

Les trois indices phares de la place new-yorkaise ont oscillé
autour de l'équilibre la plus grande partie de l'après-midi. Ils ne se
sont réinstallés dans le vert que dans les dernières minutes
d'échanges, finissant à leurs plus hauts niveaux depuis début octobre 2008 pour le Dow Jones et le S&P 500, début septembre de l'année dernière pour le Nasdaq.

Les compagnies aériennes ont été les grandes perdantes de la
séance, après la tentative d'attentat dans un avion Northwest (groupe Delta Air Lines, -4,08% à 11,29 dollars) entre Amsterdam et Detroit.

En revanche, la tendance a été soutenue par "des statistiques
intéressantes sur les ventes de détail", a expliqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York. Selon une étude de SpendingPulse, filiale de Mastercard, les ventes ont progressé de 3,6% pendant les fêtes par rapport à l'an dernier.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average est monté de 26,98 points à 10.547,08 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 5,39 points à 2.291,08 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de son côté de 0,12% (+1,30 point) à 1.127,78 points. Les trois indices phares de la place new-yorkaise ont oscillé autour de l'équilibre la plus grande partie de l'après-midi. Ils ne se sont réinstallés dans le vert que dans les dernières minutes d'échanges, finissant à leurs plus hauts niveaux depuis début octobre 2008 pour le Dow Jones et le S&P 500, début septembre de l'année dernière pour le Nasdaq. Les compagnies aériennes ont été les grandes perdantes de la séance, après la tentative d'attentat dans un avion Northwest (groupe Delta Air Lines, -4,08% à 11,29 dollars) entre Amsterdam et Detroit. En revanche, la tendance a été soutenue par "des statistiques intéressantes sur les ventes de détail", a expliqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York. Selon une étude de SpendingPulse, filiale de Mastercard, les ventes ont progressé de 3,6% pendant les fêtes par rapport à l'an dernier.