Le smelter a également profité de l'augmentation du prix du zinc et de la dépréciation de l'euro face au dollar. L'augmentation progressive de la production des mines de Nyrstar s'est poursuivie, les Tennessee Mines ayant produit quelque 12.000 tonnes de zinc sous forme concentrée au 1er trimestre 2010, et fonctionnant à 50% environ de leur capacité à la fin du trimestre, a indiqué Nyrstar. En ce qui concerne les résultats financiers, le premier trimestre a profité de l'embellie économique, le prix moyen du zinc augmentant de 3 % à 2.288 dollars comparé au 4e trimestre 2009, et l'euro se dépréciant face au dollar de 7 % à 1,38. Tout bénéfice pour les comptes de Nyrstar dont les recettes sont en grande partie libellées en dollars américains, alors qu'une partie substantielle des coûts d'exploitation le sont en euros.

Nyrstar supprime 50 emplois administratifs à Balen

Nyrstar va supprimer 50 emplois administratifs sur son site de Balen, où se situe son siège principal. Le conseil d'entreprise a été avisé mercredi matin, selon différents médias. L'opération s'inscrit dans le cadre de la centralisation des fonctions de managements et autres postes administratifs à Zurich. Le leader mondial de production de zinc avait déjà indiqué précédemment fermer ses bureaux à Londres et déménager le management vers Zurich. L'entreprise a ensuite procédé à une évaluation des fonctions pouvant encore être centralisées dans la ville suisse. Il a donc été décidé de supprimer 50 emplois commerciaux, financiers et administratifs à Balen, site hébergeant le plus gros fondeur de zinc du groupe ainsi que son siège principal. L'opération devrait être réalisée avant l'été.

Nyrstar ne prévoit pas d'offre supérieure sur CBH

Nyrstar semble jeter l'éponge dans le combat pour la reprise de la société minière australienne CBH Resources. Nyrstar ne compte pas augmenter son offre, peut-on lire sur le site web du groupe. Nyrstar a proposé le 12 avril dernier 0,195 dollar australien par action CBH, avant de se faire concurrencer par le Japonais Toho. Ce dernier, qui possède déjà une participation de 24% au sein de CBH, offre à présent 0,24 dollar australien par action. Les administrateurs indépendants de CBH se sont en outre tous rangés à l'unanimité derrière le Japonais. Nyrstar ne compte pas faire d'offre supérieure.

Le smelter a également profité de l'augmentation du prix du zinc et de la dépréciation de l'euro face au dollar. L'augmentation progressive de la production des mines de Nyrstar s'est poursuivie, les Tennessee Mines ayant produit quelque 12.000 tonnes de zinc sous forme concentrée au 1er trimestre 2010, et fonctionnant à 50% environ de leur capacité à la fin du trimestre, a indiqué Nyrstar. En ce qui concerne les résultats financiers, le premier trimestre a profité de l'embellie économique, le prix moyen du zinc augmentant de 3 % à 2.288 dollars comparé au 4e trimestre 2009, et l'euro se dépréciant face au dollar de 7 % à 1,38. Tout bénéfice pour les comptes de Nyrstar dont les recettes sont en grande partie libellées en dollars américains, alors qu'une partie substantielle des coûts d'exploitation le sont en euros.Nyrstar supprime 50 emplois administratifs à BalenNyrstar va supprimer 50 emplois administratifs sur son site de Balen, où se situe son siège principal. Le conseil d'entreprise a été avisé mercredi matin, selon différents médias. L'opération s'inscrit dans le cadre de la centralisation des fonctions de managements et autres postes administratifs à Zurich. Le leader mondial de production de zinc avait déjà indiqué précédemment fermer ses bureaux à Londres et déménager le management vers Zurich. L'entreprise a ensuite procédé à une évaluation des fonctions pouvant encore être centralisées dans la ville suisse. Il a donc été décidé de supprimer 50 emplois commerciaux, financiers et administratifs à Balen, site hébergeant le plus gros fondeur de zinc du groupe ainsi que son siège principal. L'opération devrait être réalisée avant l'été.Nyrstar ne prévoit pas d'offre supérieure sur CBHNyrstar semble jeter l'éponge dans le combat pour la reprise de la société minière australienne CBH Resources. Nyrstar ne compte pas augmenter son offre, peut-on lire sur le site web du groupe. Nyrstar a proposé le 12 avril dernier 0,195 dollar australien par action CBH, avant de se faire concurrencer par le Japonais Toho. Ce dernier, qui possède déjà une participation de 24% au sein de CBH, offre à présent 0,24 dollar australien par action. Les administrateurs indépendants de CBH se sont en outre tous rangés à l'unanimité derrière le Japonais. Nyrstar ne compte pas faire d'offre supérieure.