Ces investissements entrent dans le cadre de la restructuration annoncée en octobre de l'an dernier. Ils sont destinés à l'amélioration des installations et des machines et à l'extension de la capacité de production. Ils permettront aussi de passer d'une semaine de sept jours de production à cinq jours.

La restructuration est la conséquence d'une baisse de la demande en zinc.

Le plan de la direction prévoit 75 millions d'euros d'économies et 205 pertes d'emploi.

Ces investissements entrent dans le cadre de la restructuration annoncée en octobre de l'an dernier. Ils sont destinés à l'amélioration des installations et des machines et à l'extension de la capacité de production. Ils permettront aussi de passer d'une semaine de sept jours de production à cinq jours.La restructuration est la conséquence d'une baisse de la demande en zinc.Le plan de la direction prévoit 75 millions d'euros d'économies et 205 pertes d'emploi.