Ironbark est une entreprise australienne cotée en Bourse ayant des projets d'exploration en Australie et au Groenland du Nord. Les activités d'Ironbark portent principalement sur le développement du gisement de zinc-plomb Citronen au Groenland du Nord qui, selon Ironbark, représente l'une des principales ressources de zinc sous-exploitées au monde. En novembre 2008, Ironbark a publié un état des ressources conforme au Code JORC mis à jour pour le gisement de zinc-plomb Citronen indiquant une réserve de minerai totale de 56 millions de tonnes pour 5,4% de zinc et 0,6% de plomb.

Dans le cadre de cette acquisition, Ironbark a accordé à Nyrstar un accord d'enlèvement sur la durée de vie de la mine portant sur 35% de la production du gisement de zinc-plomb Citronen une fois la production commerciale entamée, ce qui pourrait selon Nyrstar prendre 3 à 5 ans.

L'acquisition se fera via l'émission de nouvelles parts Ironbark en faveur de Nyrstar en deux tranches: la première tranche (donnant à Nyrstar une participation de 13%) devrait être émise cette semaine, sous réserve de la réception d'une dispense émanant de la Commission australienne de contrôle des opérations de Bourse. L'émission de la deuxième tranche, soumise à l'approbation des actionnaires d'Ironbark, permettra à Nyrstar de détenir une participation de 19,9% de la société australienne.

Ironbark compte convoquer une assemblée des actionnaires afin d'obtenir l'autorisation requise. Sous réserve de cette approbation par les actionnaires, la deuxième tranche devrait être émise dans le courant du second semestre de 2009.

Ironbark a également demandé l'approbation de la Commission australienne de contrôle pour octroyer à Nyrstar un droit préférentiel de souscription non dilutif qui permettrait à Nyrstar de participer sur une base proportionnelle à toute augmentation de capital future afin de maintenir sa participation relative.

Ironbark est une entreprise australienne cotée en Bourse ayant des projets d'exploration en Australie et au Groenland du Nord. Les activités d'Ironbark portent principalement sur le développement du gisement de zinc-plomb Citronen au Groenland du Nord qui, selon Ironbark, représente l'une des principales ressources de zinc sous-exploitées au monde. En novembre 2008, Ironbark a publié un état des ressources conforme au Code JORC mis à jour pour le gisement de zinc-plomb Citronen indiquant une réserve de minerai totale de 56 millions de tonnes pour 5,4% de zinc et 0,6% de plomb. Dans le cadre de cette acquisition, Ironbark a accordé à Nyrstar un accord d'enlèvement sur la durée de vie de la mine portant sur 35% de la production du gisement de zinc-plomb Citronen une fois la production commerciale entamée, ce qui pourrait selon Nyrstar prendre 3 à 5 ans. L'acquisition se fera via l'émission de nouvelles parts Ironbark en faveur de Nyrstar en deux tranches: la première tranche (donnant à Nyrstar une participation de 13%) devrait être émise cette semaine, sous réserve de la réception d'une dispense émanant de la Commission australienne de contrôle des opérations de Bourse. L'émission de la deuxième tranche, soumise à l'approbation des actionnaires d'Ironbark, permettra à Nyrstar de détenir une participation de 19,9% de la société australienne.Ironbark compte convoquer une assemblée des actionnaires afin d'obtenir l'autorisation requise. Sous réserve de cette approbation par les actionnaires, la deuxième tranche devrait être émise dans le courant du second semestre de 2009. Ironbark a également demandé l'approbation de la Commission australienne de contrôle pour octroyer à Nyrstar un droit préférentiel de souscription non dilutif qui permettrait à Nyrstar de participer sur une base proportionnelle à toute augmentation de capital future afin de maintenir sa participation relative.