Le fondeur belge avait annoncé fin octobre son intention de reprendre 85 pc de la mine Coricancha au Pérou. Pour obtenir cette
participation, Nyrstar aura à payer 15 millions de dollars à l'entreprise
minière Gold Hawk Resources.

Les actionnaires de Gold Hawk ont approuvé lundi la vente. Plus de 96% du capital présent a voté en faveur de la transaction.

La mine de Coricancha, qui se trouve à 90 km à l'est de Lima, a une capacité de production de 600 tonnes par jour. Dans les sous-sols, on y extrait principalement du zinc, du plomb, du cuivre, de l'or et de l'argent. Toutefois depuis mai 2008, la mine tourne au ralenti
suite à un glissement de terrain.

Nyrstar veut relancer les activités, mais prévoit d'abord, dans la
première moitié de 2010, d'instaurer une nouvelle facilité pour le
traitement des déchets.

Le fondeur belge avait annoncé fin octobre son intention de reprendre 85 pc de la mine Coricancha au Pérou. Pour obtenir cette participation, Nyrstar aura à payer 15 millions de dollars à l'entreprise minière Gold Hawk Resources. Les actionnaires de Gold Hawk ont approuvé lundi la vente. Plus de 96% du capital présent a voté en faveur de la transaction. La mine de Coricancha, qui se trouve à 90 km à l'est de Lima, a une capacité de production de 600 tonnes par jour. Dans les sous-sols, on y extrait principalement du zinc, du plomb, du cuivre, de l'or et de l'argent. Toutefois depuis mai 2008, la mine tourne au ralenti suite à un glissement de terrain. Nyrstar veut relancer les activités, mais prévoit d'abord, dans la première moitié de 2010, d'instaurer une nouvelle facilité pour le traitement des déchets.