Après l'euphorie suscitée par le plan d'achat d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE), la zone euro passera un nouveau test mercredi à Karlsruhe, où la Cour constitutionnelle allemande doit s'exprimer sur la légalité du nouveau fonds de sauvetage permanent de l'Union européenne, le Mécanisme européen de stabilité (MES).

Plus tard dans la semaine, la Réserve fédérale américaine devrait annoncer des mesures de soutien à l'économie à l'issue de sa réunion de politique monétaire mercredi et jeudi. Les investisseurs parient sur un nouvel assouplissement monétaire (QE) après les chiffres de l'emploi décevants publiés vendredi.

Europe

Aux actions, les valeurs bancaires poursuivent sur leur lancée et sont encore en hausse ce lundi matin, trois jours après l'annonce de mesures exceptionnelles par la BCE. BNP Paribas et Commerzbank étaient au rang de ces actions drapées de vert.

Dans le secteur minier, Xstrata est à nouveau sous les feux des projecteurs après le rejet par le fonds activiste Knight Vinke de l'OPA améliorée de Glencore présentée vendredi.

A Francfort, l'action du transporteur aérien Lufthansa était en légère progression alors que les syndicats des travailleurs ont accepté de ne pas planifier de nouveaux mouvements de grève et d'entrer dans un processus de négociation.

Bruxelles

A Bruxelles, les valeurs cycliques ont entamé une nouvelle séance haussière. Nyrstar était du coup très largement en tête du Bel 20. Les investisseurs escomptent un coup de pouce des autorités chinoises à leur croissance économique. Nyrstar profite également des tensions sur la tentative de rachat de Xstrata par Glencore. Si ce dernier n'arrive pas à ses fins avec Xstrata, peut-être reportera-t-il ses ambitions sur Nyrstar ?

A contrario, les valeurs défensives faisaient triste mine. ABInbev et Befimmo fermaient la marche du Bel 20 en fin de matinée.

Après l'euphorie suscitée par le plan d'achat d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE), la zone euro passera un nouveau test mercredi à Karlsruhe, où la Cour constitutionnelle allemande doit s'exprimer sur la légalité du nouveau fonds de sauvetage permanent de l'Union européenne, le Mécanisme européen de stabilité (MES). Plus tard dans la semaine, la Réserve fédérale américaine devrait annoncer des mesures de soutien à l'économie à l'issue de sa réunion de politique monétaire mercredi et jeudi. Les investisseurs parient sur un nouvel assouplissement monétaire (QE) après les chiffres de l'emploi décevants publiés vendredi.EuropeAux actions, les valeurs bancaires poursuivent sur leur lancée et sont encore en hausse ce lundi matin, trois jours après l'annonce de mesures exceptionnelles par la BCE. BNP Paribas et Commerzbank étaient au rang de ces actions drapées de vert.Dans le secteur minier, Xstrata est à nouveau sous les feux des projecteurs après le rejet par le fonds activiste Knight Vinke de l'OPA améliorée de Glencore présentée vendredi.A Francfort, l'action du transporteur aérien Lufthansa était en légère progression alors que les syndicats des travailleurs ont accepté de ne pas planifier de nouveaux mouvements de grève et d'entrer dans un processus de négociation.BruxellesA Bruxelles, les valeurs cycliques ont entamé une nouvelle séance haussière. Nyrstar était du coup très largement en tête du Bel 20. Les investisseurs escomptent un coup de pouce des autorités chinoises à leur croissance économique. Nyrstar profite également des tensions sur la tentative de rachat de Xstrata par Glencore. Si ce dernier n'arrive pas à ses fins avec Xstrata, peut-être reportera-t-il ses ambitions sur Nyrstar ?A contrario, les valeurs défensives faisaient triste mine. ABInbev et Befimmo fermaient la marche du Bel 20 en fin de matinée.