Au niveau économique, les chiffres de la production industrielle ont déçu au Royaume-Uni avec un recul de 1,2% en août, la plus importante baisse en près d'un an alors que les économistes tablaient sur une nouvelle croissance de 0,4%.

Europe : Alcatel Lucent - Peugeot

À Paris, Alcatel-Lucent a de nouveau chuté à la suite des déclarations du Premier ministre français qui a indiqué que le plan de restructuration de l'équipement télécoms ne serait pas accepté sans réduction.

Peugeot a connu une séance mitigée sur fond de nouvelles rumeurs d'entrée de son partenaire chinois Dongfeng Motor à son capital avec une injection de 1,2 milliard.

Europe : Saint-Gobain - Wimpey

Toujours à Paris, Saint-Gobain a clôturé en nette baisse après que les analystes de Morgan Stanley ont abaissé d'acheter à neutre.

À Londres, le groupe de construction Taylor Wimpey a par contre profité d'une recommandation d'achat des analystes de Goldman Sachs.

Bruxelles : Belgacom - ThromboGenics

Au sein du Bel20, Belgacom s'est de nouveau distingué au lendemain de son bond de 4,85% après une recommandation d'achat des analystes de Citigroup.

ThromboGenics a par contre rechuté, la société biotechnologique ne parvenant toujours pas à se redresser durablement en Bourse.

Bruxelles : Delta Lloyd - IBA

Delta Lloyd est également resté à la traine après que les analystes de KBC Securities ont abaissé leur conseil d'acheter à conserver et leur objectif de cours de 20 à 16,2 euros.

IBA s'est distingué après avoir annoncé un nouveau contrat à Cracovie pour un montant de 15 millions et avoir reçu le remboursement d'un prêt de 31,5 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ne parvenaient pas à redresser la barre après leur chute de ce mardi, l'intervention de Barack Obama qui a annoncé la future nomination Janet Yellen la Fed et va recevoir les parlementaires américains afin de trouver un compromis sur le budget et la dette.

États-Unis : Yum Brands

Yum Brands, exploitant des chaines de fast food KFC et Pizza Hut, chutait à la suite de résultats inférieurs aux attentes. Son bénéfice net a ainsi sombré de 68% à 152 millions de dollars sur fond de chute des ventes en Chine à cause de la grippe aviaire qui a détourné les consommateurs de sa chaine KFC spécialisée dans les préparations à base de poulet.

Cédric Boitte