Ces chiffres sont un peu moins bons que ce qu'attendait le marché puisque les analystes tablaient en moyenne sur une baisse de 2,4% à 222,3 millions d'euros sur le trimestre et de 1,7% à 417 millions sur le semestre. Par ailleurs, en guise de perspectives, Omega Pharma indique que les initiatives prises au début de la crise pour tenter de compenser la faiblesse du marché OTC - les médicaments vendus sans ordonnance -, devraient lui permettre d'afficher un chiffre d'affaires 2009 qui se situe dans les alentours de celui de l'an dernier. Le plan de réduction de coûts a déjà montré ses résultats, indique encore la société.