Selon l'entreprise liégeoise, cette décision est motivée par le fait que les Etats-Unis représentent le marché le plus important pour le diagnostic moléculaire. Herman Spolders, fondateur de OncoMethylome et CEO du groupe, quitte ses fonctions. L'homme âgé de 63 ans restera toutefois actif en tant que membre du conseil d'administration. Philip Devine, actuel directeur financier, le remplacera temporairement. OncoMethylome a récemment dû composer avec un fâcheux contretemps. Veridex, le détenteur des droits de deux des tests du cancer de la prostate d'OncoMethylome, a décidé de ne plus développer ou commercialiser les tests lui-même. Veridex et OncoMethylome examinent les alternatives, mais il y a de fortes chances pour que ces tests arrivent sur le marché plus tard que prévu. La perte nette du troisième trimestre atteint 2,9 millions d'euros (+2,1%). OncoMethylome dispose encore de 21 millions d'euros en cash.

Selon l'entreprise liégeoise, cette décision est motivée par le fait que les Etats-Unis représentent le marché le plus important pour le diagnostic moléculaire. Herman Spolders, fondateur de OncoMethylome et CEO du groupe, quitte ses fonctions. L'homme âgé de 63 ans restera toutefois actif en tant que membre du conseil d'administration. Philip Devine, actuel directeur financier, le remplacera temporairement. OncoMethylome a récemment dû composer avec un fâcheux contretemps. Veridex, le détenteur des droits de deux des tests du cancer de la prostate d'OncoMethylome, a décidé de ne plus développer ou commercialiser les tests lui-même. Veridex et OncoMethylome examinent les alternatives, mais il y a de fortes chances pour que ces tests arrivent sur le marché plus tard que prévu. La perte nette du troisième trimestre atteint 2,9 millions d'euros (+2,1%). OncoMethylome dispose encore de 21 millions d'euros en cash.