"A l'heure actuelle, les travailleurs sont briefés sur le passage à une équipe. Par la suite, la production sera effectivement relancée", a-t-elle expliqué. Le site anversois était à l'arrêt depuis le 6 mai dernier.

"A l'heure actuelle, les travailleurs sont briefés sur le passage à une équipe. Par la suite, la production sera effectivement relancée", a-t-elle expliqué. Le site anversois était à l'arrêt depuis le 6 mai dernier.