Sur les autres marchés, l'once d'or s'est appréciée de plus de 4% à 1363 dollars tandis que le billet vert a perdu 1,5% par rapport à 1,355 dollar pour un euro.

Europe : Rio Tinto - BHP Billiton

Sur les marchés d'actions, le secteur des matières premières a tout particulièrement profité de la décision de la Fed. La nette baisse des taux américains et du dollar devrait soulager les pays émergents, gros consommateurs de matières premières, dont plusieurs ont connu un début de crise cet été.

Europe : RWE - Gazprom

À Francfort, RWE n'a pas profité de la confirmation par un officiel de Gazprom que le géant russe avait remboursé un montant de 1,5 milliard de dollars à RWE à la suite d'une décision de jutice de juin dernier.

Bruxelles : Delhaize - Ageas

À Bruxelles, Delhaize s'est distingué au sein du Bel20, le distributeur confirmant son redressement après sn plongeon de la fin août à la suite d'importants changements au sein de son top management.

Ageas a par contre clôturé en baisse sensible dans le sillage d'une présentation aux investisseurs au cours de laquelle l'assureur a indiqué que sa priorité numéro un était les acquisitions, devant la rémunération de ses actionnaires.

Bruxelles : Elia - Picanol

Elia a clôturé dans le rouge dans le sillage des taux belges, une partie de la rémunération qu'il perçoit pour la gestion du réseau électrique étant indexée sur l'évolution des taux souverains de la Belgique.

Hors indice, Picanol a poursuivi sa marche en avant, le titre ayant déjà gagné 40% depuis le mois de mai.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient sans tendance claire, les investisseurs américains s'octroyant après les records d'hier. À noter que les inscriptions hebdomadaires au chômage, les ventes de logements anciens et l'indice manufacturier de Philadelphie sont ressortis meilleurs que prévu.

États-Unis : BioMarin Pharmaceutical

Selon des informations de presse, Roche chercherait actuellement à lever 15 milliards de dollars afin de financer une reprise de BioMarin Pharmaceutical qui est spécialisé dans les médicaments pour les maladies rares. Le patron du groupe suisse a toutefois démenti ces rumeurs.

Cédric Boitte

Sur les autres marchés, l'once d'or s'est appréciée de plus de 4% à 1363 dollars tandis que le billet vert a perdu 1,5% par rapport à 1,355 dollar pour un euro.Europe : Rio Tinto - BHP BillitonSur les marchés d'actions, le secteur des matières premières a tout particulièrement profité de la décision de la Fed. La nette baisse des taux américains et du dollar devrait soulager les pays émergents, gros consommateurs de matières premières, dont plusieurs ont connu un début de crise cet été. Europe : RWE - GazpromÀ Francfort, RWE n'a pas profité de la confirmation par un officiel de Gazprom que le géant russe avait remboursé un montant de 1,5 milliard de dollars à RWE à la suite d'une décision de jutice de juin dernier.Bruxelles : Delhaize - AgeasÀ Bruxelles, Delhaize s'est distingué au sein du Bel20, le distributeur confirmant son redressement après sn plongeon de la fin août à la suite d'importants changements au sein de son top management. Ageas a par contre clôturé en baisse sensible dans le sillage d'une présentation aux investisseurs au cours de laquelle l'assureur a indiqué que sa priorité numéro un était les acquisitions, devant la rémunération de ses actionnaires. Bruxelles : Elia - PicanolElia a clôturé dans le rouge dans le sillage des taux belges, une partie de la rémunération qu'il perçoit pour la gestion du réseau électrique étant indexée sur l'évolution des taux souverains de la Belgique.Hors indice, Picanol a poursuivi sa marche en avant, le titre ayant déjà gagné 40% depuis le mois de mai.États-Unis : tendanceLes marchés américains évoluaient sans tendance claire, les investisseurs américains s'octroyant après les records d'hier. À noter que les inscriptions hebdomadaires au chômage, les ventes de logements anciens et l'indice manufacturier de Philadelphie sont ressortis meilleurs que prévu.États-Unis : BioMarin PharmaceuticalSelon des informations de presse, Roche chercherait actuellement à lever 15 milliards de dollars afin de financer une reprise de BioMarin Pharmaceutical qui est spécialisé dans les médicaments pour les maladies rares. Le patron du groupe suisse a toutefois démenti ces rumeurs.Cédric Boitte