Notre indice vedette suivait ainsi la tendance des marchés européens qui suivaient eux-mêmes les nets reculs de New York et Tokyo. AB InBev (17,20) reperdait 5,5 pc tandis que Nyrstar (2,46) et Umicore (14,84) reculaient de 4,1 et 3,2 pc supplémentaires en compagnie de Solvay (57,80) et UCB (24,45) qui se dépréciaient de 0,7 et 2,3 pc. Les bancassureurs Dexia (3,29), Fortis (1,12) et KBC (22,57) reculaient quant à eux de 3,8 à 3,1 pc. Belgacom (26,77) et Mobistar (55,17) évoluaient de 1,6 et 0,8 pc dans le rouge tandis que la grande distribution voyait Colruyt (155,31) et Delhaize (47,29) perdre respectivement une fraction et 0,3 pc sans conviction. Spector (0,35) plongeait de 7,9 pc et Ablynx (4,40) de 6,2 pc dans un secteur où IBt (2,35) et Devgen (5,00) reperdaient 2,9 pc contrairement à Galapagos (4,57) qui bondissait de 8,5 pc après avoir déjà engrangé 6,9 pc mardi. D'Ieteren (88,77) et Bekaert (52,22) valaient 1,4 et 0,8 pc de moins que la veille alors que la CMB (16,95) plongeait de 5,8 pc après avoir déjà perdu 6,5 pc lors de la séance précédente; Transics (5,25) et Euronav (11,47) progressant par contre de 5 et 2,8 pc. L'activité restait par ailleurs souvent fort limitée comme en Roularta (13,05), une valeur qui abandonnait 5 pc pour 10 titres traités à peine. IPTE (2,08) et Metris (1,85) cédaient 3,7 et 2,6 pc aussi tandis que RealDolmen (0,15) chutait de 6,2 pc. Option (1,92) et Telenet (12,95) abandonnaient quant à elles 1,5 et 0,4 pc ; EVS (25,89) et Agfa-Gevaert (2,08) cédant 2,3 et 1,9 pc alors que Barco (19,39) repassait par son point de départ. L'euro s'inscrivait à 1,3579 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,3636 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 2,55 dollars à 841,75 dollars et le lingot se négociait autour de 19.925 euros, en progrès de 140 euros.

Notre indice vedette suivait ainsi la tendance des marchés européens qui suivaient eux-mêmes les nets reculs de New York et Tokyo. AB InBev (17,20) reperdait 5,5 pc tandis que Nyrstar (2,46) et Umicore (14,84) reculaient de 4,1 et 3,2 pc supplémentaires en compagnie de Solvay (57,80) et UCB (24,45) qui se dépréciaient de 0,7 et 2,3 pc. Les bancassureurs Dexia (3,29), Fortis (1,12) et KBC (22,57) reculaient quant à eux de 3,8 à 3,1 pc. Belgacom (26,77) et Mobistar (55,17) évoluaient de 1,6 et 0,8 pc dans le rouge tandis que la grande distribution voyait Colruyt (155,31) et Delhaize (47,29) perdre respectivement une fraction et 0,3 pc sans conviction. Spector (0,35) plongeait de 7,9 pc et Ablynx (4,40) de 6,2 pc dans un secteur où IBt (2,35) et Devgen (5,00) reperdaient 2,9 pc contrairement à Galapagos (4,57) qui bondissait de 8,5 pc après avoir déjà engrangé 6,9 pc mardi. D'Ieteren (88,77) et Bekaert (52,22) valaient 1,4 et 0,8 pc de moins que la veille alors que la CMB (16,95) plongeait de 5,8 pc après avoir déjà perdu 6,5 pc lors de la séance précédente; Transics (5,25) et Euronav (11,47) progressant par contre de 5 et 2,8 pc. L'activité restait par ailleurs souvent fort limitée comme en Roularta (13,05), une valeur qui abandonnait 5 pc pour 10 titres traités à peine. IPTE (2,08) et Metris (1,85) cédaient 3,7 et 2,6 pc aussi tandis que RealDolmen (0,15) chutait de 6,2 pc. Option (1,92) et Telenet (12,95) abandonnaient quant à elles 1,5 et 0,4 pc ; EVS (25,89) et Agfa-Gevaert (2,08) cédant 2,3 et 1,9 pc alors que Barco (19,39) repassait par son point de départ. L'euro s'inscrivait à 1,3579 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,3636 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 2,55 dollars à 841,75 dollars et le lingot se négociait autour de 19.925 euros, en progrès de 140 euros.