Il devait ainsi gagner jusqu'à 1,8 pc avant de ramener son avance à 0,7 pc à 1.994 points vers onze heures, celle-ci étant alors freinée par la chute de 4,4 pc de AB InBev (17,05). Notre indice vedette bénéficiait par contre du soutien de Nyrstar (2,58) et UCB (25,77) qui bondissaient de 5,3 et 4,5 pc en compagnie des bancassureurs où Dexia (3,64) gagnait 3 pc supplémentaires et où Fortis (1,04) et KBC (22,66) s'appréciaient également de 1,9 et 2,3 pc.

La grande distribution était partagée avec 0,8 pc de moins en Colruyt (150,99) et 0,2 pc de mieux pour Delhaize (47,16). Solvay (55,54) et Umicore (14,92) étaient également en hausse de 1,8 et 0,2 pc ; Belgacom (28,60) et Mobistar (55,04) gagnant par ailleurs 1,9 et 0,2 pc.

GBL (60,25) était positive de 1,2 pc tandis que GIMV (33,10) et la Financière de Tubize (14,74) gagnaient quelque 4 pc. Devgen (3,83) affichait une plus-value de 6,1 pc contrairement à IBt (2,36) qui reperdait 3,3 pc. D'Ieteren (79,00) et Bekaert (50,48) valaient 4,4 et 2,6 pc de plus que vendredi alors que Euronav (10,82) et Exmar (8,20) progressaient de 5,8 et 4 pc. Sioen (3,94) et Van de Velde (26,95) gagnaient également 7,9 et 3,6 pc tandis que CFE (31,60) bondissait de 7,1 pc en compagnie de Intervest Retail (29,39), Intervest Offices (19,01) et Befimmo (72,99), toutes positives de plus de 3 pc.

IPTE (2,05) bondissait de 11,4 pc à l'inverse de Roularta (12,60) qui plongeait de 6,6 pc ; EVS (26,88) gagnant 3,3 pc, un écart affiché à la baisse en I.R.I.S. (37,00). Option (2,03) et Telenet (13,19) étaient enfin positives de 0,5 et 1 pc à l'instar de Barco (19,40) et Agfa-Gevaert (2,03) qui gagnaient 0,6 et 2,2 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3675 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3984 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or reculait de 12,35 dollars à 865,55 dollars et le lingot se négociait autour de 20.345 euros, en progrès de 165 euros.

Il devait ainsi gagner jusqu'à 1,8 pc avant de ramener son avance à 0,7 pc à 1.994 points vers onze heures, celle-ci étant alors freinée par la chute de 4,4 pc de AB InBev (17,05). Notre indice vedette bénéficiait par contre du soutien de Nyrstar (2,58) et UCB (25,77) qui bondissaient de 5,3 et 4,5 pc en compagnie des bancassureurs où Dexia (3,64) gagnait 3 pc supplémentaires et où Fortis (1,04) et KBC (22,66) s'appréciaient également de 1,9 et 2,3 pc.La grande distribution était partagée avec 0,8 pc de moins en Colruyt (150,99) et 0,2 pc de mieux pour Delhaize (47,16). Solvay (55,54) et Umicore (14,92) étaient également en hausse de 1,8 et 0,2 pc ; Belgacom (28,60) et Mobistar (55,04) gagnant par ailleurs 1,9 et 0,2 pc.GBL (60,25) était positive de 1,2 pc tandis que GIMV (33,10) et la Financière de Tubize (14,74) gagnaient quelque 4 pc. Devgen (3,83) affichait une plus-value de 6,1 pc contrairement à IBt (2,36) qui reperdait 3,3 pc. D'Ieteren (79,00) et Bekaert (50,48) valaient 4,4 et 2,6 pc de plus que vendredi alors que Euronav (10,82) et Exmar (8,20) progressaient de 5,8 et 4 pc. Sioen (3,94) et Van de Velde (26,95) gagnaient également 7,9 et 3,6 pc tandis que CFE (31,60) bondissait de 7,1 pc en compagnie de Intervest Retail (29,39), Intervest Offices (19,01) et Befimmo (72,99), toutes positives de plus de 3 pc.IPTE (2,05) bondissait de 11,4 pc à l'inverse de Roularta (12,60) qui plongeait de 6,6 pc ; EVS (26,88) gagnant 3,3 pc, un écart affiché à la baisse en I.R.I.S. (37,00). Option (2,03) et Telenet (13,19) étaient enfin positives de 0,5 et 1 pc à l'instar de Barco (19,40) et Agfa-Gevaert (2,03) qui gagnaient 0,6 et 2,2 pc.L'euro s'inscrivait à 1,3675 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3984 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or reculait de 12,35 dollars à 865,55 dollars et le lingot se négociait autour de 20.345 euros, en progrès de 165 euros.