Belgacom (26,66) valait également 0,2 pc de plus que lundi; Telenet (16,90) reperdant par contre près de 0,1 pc.

Côté poids lourds, GDF Suez (29,53) reperdait 0,7 pc à l'inverse de AB InBev (29,65) qui regagnait 0,6 pc. Colruyt (160,65) et Delhaize (47,76) étaient quant à elles positives de 0,7 et 0,3 pc; UCB (26,05) gagnant par ailleurs 0,5 pc contrairement à Solvay (73,70) et Omega Pharma (25,55) qui cédaient 0,4 et 0,2 pc. Umicore (19,13) reperdait 0,3 pc mais Nyrstar (7,57) progressait de 3,1 pc supplémentaires avec plus de 550.000 exemplaires déjà négociés dans cette dernière.

Tessenderlo (24,00) et Deceuninck (3,13) reperdaient 8,6 et 1,9 pc tandis que IBA (7,48) rendait 2,2 pc contrairement à Ablynx (6,39) et TiGenix (4,55) qui progressaient de 5,1 et 2 pc. D'Ieteren '(187,28) et Bekaert (94,72) valaient 3,8 et 0,6 pc de plus que lundi; Exmar (10,20) gagnant de même 1,2 pc, un écart affiché à la baisse en Euronav (13,81) et CMB (22,30). Transics (7,00) devait quant à elle chuter peu après de 6,5 pc avec à peine plus de 400 titres traités.

On remarquait par ailleurs des bonds de 5,4 pc en Hamon (28,50) et Zetes Industries (15,15) alors que Punch International (13,50) ajoutait 8 pc aux 28,2 pc déjà engrangés la veille; VPK (22,57) progressant de 4 pc aussi après avoir gagné 11 pc lundi. Barco (33,37) reperdait enfin 1,5 pc sans aucune animation alors que Agfa-Gevaert (3,69) s'appréciait de 6,6 pc pour plus de 665.000 titres déjà négociés.

L'euro s'inscrivait à 1,4279 USD dans la matinée de mardi, contre
1,4331 la veille vers 16H30. L'once d'or reculait de 5,80 dollars à 947,30 dollars et le lingot se négociait autour de 21.325 euros, en baisse de 55 euros.