Les valeurs bancaires étaient toutefois positives avec des gains de 0,4 à 0,1 pc en Dexia (5,30), Fortis (2,33) et KBC (13,01).

Les autres secteurs étaient partagés comme la grande distribution où Colruyt (162,06) gagnait 1,8 pc à l'inverse de Delhaize (49,94) qui perdait 0,7 pc.

UCB (23,34) s'appréciait de même de 0,8 pc contrairement à Solvay (59,15) et Omega Pharma (23,25) qui abandonnaient 1,1 et 2,2 pc.

Belgacom (23,28) gagnait pour sa part une fraction tandis que Mobistar (43,13) reculait de 0,8 pc.

GBL (50,69) et la CNP (33,57) valaient quant à elles 1,5 et 1,8 pc de moins que la veille. Les poids lourds AB InBev (27,10) et GDF Suez (26,13) reculaient par ailleurs de 0,4 et 1,1 pc.

Ablynx (5,95) récupérait 2,6 pc contrairement à Galapagos (7,23) et Tigenix (4,70) qui chutaient de 2 et 3,9 pc. D'Ieteren (149,30) et Bekaert (73,99) s'effritaient dans un grand calme ; Exmar (10,19) gagnant de son côté 4,3 pc pour 700 titres traités seulement. Option (1,90) chutait de 2,5 pc et Punch International (11,14) de 9 pc après avoir déjà perdu 15,5 pc la veille. IPTE (2,84) rebondissait de 7,1 pc pour 100 titres traités à peine ; Melexis (4,22) et QFG (3,74) reculant de 1,8 et 1,6 pc. Agfa-Gevaert (2,00) était momentanément inchangée tandis que Barco (26,06) s'appréciait de 0,8 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3997 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,4019 la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 2,30 dollars à 932,05 dollars et le lingot se négociait autour de 21.405 euros, en progrès de 85 euros.