Les baisses des ventes dans les boissons et sur le marché américain n'ont été que partiellement compensées par une progression des ventes de snacks, a indiqué l'entreprise mercredi.

Pepsico a rappelé que sa stratégie d'expansion sur ses nouveaux marchés passait par un investissement d'un milliard de dollars en quatre ans en Chine et d'une même somme sur trois ans en Russie, en partenariat avec la société d'embouteillage Pepsi Bottling.