La société anversoise ne fait pas de prévisions pour 2009-2010 et ne distribuera pas de dividende cette année. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse diffusé lundi après Bourse. "2008 a été une année d'intégration, de consolidation et de croissance organique continue", précise le groupe. En effet, l'EBITDA récurrent a grimpé à 9,9 millions en 2008 (+91,5%) et la marge EBITDA est passée de 9,5% à 14,0%, grâce à l'intégration des sociétés acquises en 2007. L'EBIT récurrent, lui, a augmenté à 1,5 million en 2008 contre 0,17 million avant. La croissance du chiffre d'affaires est liée à la mise en opération de cinq nouveaux projets au cours de cet exercice. Les activités de base de Thenergo ont ainsi connu une forte croissance avec Valmass (Vleteren, Belgique), Biogasanlage Beckum (Allemagne) et trois projets de cogénération au gaz naturel devenus opérationnels en 2008.

La société anversoise ne fait pas de prévisions pour 2009-2010 et ne distribuera pas de dividende cette année. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse diffusé lundi après Bourse. "2008 a été une année d'intégration, de consolidation et de croissance organique continue", précise le groupe. En effet, l'EBITDA récurrent a grimpé à 9,9 millions en 2008 (+91,5%) et la marge EBITDA est passée de 9,5% à 14,0%, grâce à l'intégration des sociétés acquises en 2007. L'EBIT récurrent, lui, a augmenté à 1,5 million en 2008 contre 0,17 million avant. La croissance du chiffre d'affaires est liée à la mise en opération de cinq nouveaux projets au cours de cet exercice. Les activités de base de Thenergo ont ainsi connu une forte croissance avec Valmass (Vleteren, Belgique), Biogasanlage Beckum (Allemagne) et trois projets de cogénération au gaz naturel devenus opérationnels en 2008.