La différence entre le bénéfice sous-jacent et la perte consolidée résulte d'éléments exceptionnels, non récurrents, tels que, du côté positif, la cession d'un portefeuille de crédits structurés à Royal Park Investments, et du côté négatif, la cession d'activités "non-core", la valorisation des activités abandonnées et l'effet non récurrent de l'alignement des politiques et des estimations comptables sur celles de BNP Paribas. BNP Paribas Fortis est l'ancienne Fortis Bank.

La différence entre le bénéfice sous-jacent et la perte consolidée résulte d'éléments exceptionnels, non récurrents, tels que, du côté positif, la cession d'un portefeuille de crédits structurés à Royal Park Investments, et du côté négatif, la cession d'activités "non-core", la valorisation des activités abandonnées et l'effet non récurrent de l'alignement des politiques et des estimations comptables sur celles de BNP Paribas. BNP Paribas Fortis est l'ancienne Fortis Bank.