L'Opep doit "maintenir sa production", a indiqué le ministre koweïtien du Pétrole Cheikh Ahmad Abdallah al-Sabah ajoutant qu'il espérait que le prix du baril reste "entre 70 et 80 dollars", en réponse à une question de la presse sur une éventuelle modification de la production du cartel pour influencer les cours.

Les ministres de l'Opep se réuniront le 9 septembre à Vienne.

Les prix du pétrole frôlaient mercredi les 70 dollars sur les marchés asiatiques après les bons résultats de ventes au détail aux Etats-Unis, selon les courtiers.

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour
livraison en septembre gagnait 79 cents à 69,98 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre gagnait 44 cents à 72,81 dollars.

Les cours ont atteint en juillet 2008 un plus haut niveau historique à 147 dollars, avant de s'écrouler à 32 dollars en décembre en raison de la baisse de la demande en énergie liée à la crise financière mondiale.