La prise de participation du groupe chinois se fera à travers une augmentation de capital de la filiale brésilienne réservée à Sinopec, explique Repsol dans un communiqué. "L'apport de fonds (...) permettra à la compagnie de faire face aux investissements nécessaires pour le développement complet de ses actifs brésiliens" notamment ceux des gisements de Guara et Carioca, indique Repsol. Sinopec est le numéro un chinois du pétrole et de la pétrochimie, avec une présence à l'international dans plus de 20 pays, selon Repsol qui est lui le numéro un espagnol du pétrole, avec une présence importante en Amérique latine.