Bekaert (54,13) se distinguait à la tête des hausses en rebondissant de 3,2 pc après son plongeon de 6,50 pc de la veille. Les autres écarts étaient nettement plus faibles, Ackermans (67,58) gagnant 0,9 pc alors que Telenet (32,33) reculait de 1,4 pc en compagnie de Belgacom (24,55) et Mobistar (52,21) qui concédaient 0,2 et 0,3 pc. Les banques étaient partagées avec un repli de 0,4 pc à Dexia (2,14) ; Ageas (1,87) et KBC (27,17) s'appréciant de 0,1 et 0,2 pc. UCB (31,12) était positive de 0,4 pc à l'inverse de Solvay (105,70) et Omega Pharma (35,39) qui cédaient respectivement 0,8 pc et une fraction. AB InBev (39,67) valait 0,8 pc de moins que jeudi tandis que Delhaize (51,66) s'effritait dans un secteur où Colruyt (34,64) récupérait 0,4 pc. Umicore (37,64) était quant à elle repassée de 0,1 pc dans le vert, rejoignant ainsi Nyrstar (10,02) qui gagnait 0,3 pc.

IBA (6,77) et Eckert-Ziegler (ex-IBt) (2,45) abandonnaient 1,4 et 2 pc contrairement à Devgen (6,63) et Galapagos (8,60) qui remontaient de 3,6 et 2 pc. D'Ieteren (47,55) et Transics (7,45) valaient 0,8 et 4,2 pc de plus que la veille mais il n'y avait que 350 titres traités dans cette dernière. L'activité restait par ailleurs réduite alors qu'il fallait noter un nouveau recul de 5,9 pc en Keyware Tech. (0,95) et une avance de 3,3 pc en Rentabiliweb (10,00).

L'euro s'inscrivait à 1,4507 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,4494 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 12,50 dollars à 1.491,10 dollars et le lingot se négociait autour de 33.045 euros, en recul de 305 euros.

Avec Belga