Picanol, fabricant de métiers à tisser, va supprimer 115 emplois: 45 postes d'ouvriers et 70 postes d'employés. Cette annonce a été faite à l'issue du conseil d'entreprise de jeudi. Le groupe compte 864 ouvriers et 455 employés.


Par ailleurs, Picanol veut arrêter ses activités à Günne en Allemagne et à Te Strake Textile aux Pays-Bas et les rapatrier vers Ypres. Le groupe veut réduire ses coûts de 20% à l'échelle mondiale d'ici la fin de l'année.

Picanol, fabricant de métiers à tisser, va supprimer 115 emplois: 45 postes d'ouvriers et 70 postes d'employés. Cette annonce a été faite à l'issue du conseil d'entreprise de jeudi. Le groupe compte 864 ouvriers et 455 employés. Par ailleurs, Picanol veut arrêter ses activités à Günne en Allemagne et à Te Strake Textile aux Pays-Bas et les rapatrier vers Ypres. Le groupe veut réduire ses coûts de 20% à l'échelle mondiale d'ici la fin de l'année.