Avec 4,81% du capital, Ping An est toujours l'un des principaux
actionnaires de la holding.

Ping An n'entend donc pas profiter de la forte hausse du cours de
l'action Fortis holding de ces derniers mois. Il faut dire que malgré
cette récente hausse, le cours actuel de l'action reste largement
inférieur à ce qu'il était lorsque Ping An est entré au capital du bancassureur.

L'assureur chinois n'entend pas non plus acquérir de nouvelles actions Fortis et ne prévoit pas d'investir dans d'autres institutions
financières. Ping An préfère pour l'heure se concentrer sur son marché domestique.

Au cours du premier semestre, l'assureur a réalisé un bénéfice net de 0,53 milliard d'euros, soit 45% de moins qu'à la même époque de l'année dernière. Ses revenus ont augmenté d'un quart à 8,15 milliards d'euros.