La mise en "run off" des activités de structure finance de KBC Financial Products avait été annoncée mais désormais, toutes les spéculations entourent l'éventuelle réduction du périmètre, voire la suppression, de Financial Products, ainsi que la mise sur le marché de certains actifs du groupe en Europe de l'Est.

"La banque pourrait envisager de céder certains actifs non stratégiques en Bulgarie et en Roumanie. Elle a déjà mis en vente sa participation de 34 pc dans la banque NLB en Slovénie mais a du mal à trouver preneur", explique Ivan Lathouders à la Banque Degroof.

En Russie, KBC pourrait également être tenté de vendre ou de nouer un partenariat. Certains évoquent aussi la vente des activités irlandaises.

La mise en "run off" des activités de structure finance de KBC Financial Products avait été annoncée mais désormais, toutes les spéculations entourent l'éventuelle réduction du périmètre, voire la suppression, de Financial Products, ainsi que la mise sur le marché de certains actifs du groupe en Europe de l'Est. "La banque pourrait envisager de céder certains actifs non stratégiques en Bulgarie et en Roumanie. Elle a déjà mis en vente sa participation de 34 pc dans la banque NLB en Slovénie mais a du mal à trouver preneur", explique Ivan Lathouders à la Banque Degroof.En Russie, KBC pourrait également être tenté de vendre ou de nouer un partenariat. Certains évoquent aussi la vente des activités irlandaises.