Les marchés européens sont particulièrement hésitants ce matin mais toutefois en légère baisse, les investissements optant manifestement pour la prudence après le rebond des dernières semaines.

Au niveau des matières premières, on épinglera le repli sous 40 USD du baril de pétrole à New-York, ce qui affecte naturellement l'ensemble des compagnies pétrolières.

A Paris, ST Microelectronics est plombé par les analystes d'UBS qui ont revu leur recommandation sur le titre de neutre à vendre.

UBS qui chute également après qu'un quotidien suisse ait indiqué que la banque pourrait subir une perte de 8 milliards de francs suisses au quatrième trimestre, ce qui ferait grimper le déficit sur 12 mois à plus de 20 milliards CHF.

A Bruxelles, le Bel20 progresse légèrement grâce aux sensibles rebonds de Fortis et de Nyrstar.

Hors de l'indice, Option progresse à la suite de l'annonce d'un contrat pour la fourniture de modems usb sans fil à Telefonica O2 Duitsland.

Cédric Boitte

Les marchés européens sont particulièrement hésitants ce matin mais toutefois en légère baisse, les investissements optant manifestement pour la prudence après le rebond des dernières semaines.Au niveau des matières premières, on épinglera le repli sous 40 USD du baril de pétrole à New-York, ce qui affecte naturellement l'ensemble des compagnies pétrolières.A Paris, ST Microelectronics est plombé par les analystes d'UBS qui ont revu leur recommandation sur le titre de neutre à vendre.UBS qui chute également après qu'un quotidien suisse ait indiqué que la banque pourrait subir une perte de 8 milliards de francs suisses au quatrième trimestre, ce qui ferait grimper le déficit sur 12 mois à plus de 20 milliards CHF.A Bruxelles, le Bel20 progresse légèrement grâce aux sensibles rebonds de Fortis et de Nyrstar.Hors de l'indice, Option progresse à la suite de l'annonce d'un contrat pour la fourniture de modems usb sans fil à Telefonica O2 Duitsland.Cédric Boitte