Les marchés boursiers entament la semaine en forte chute, les indices européens abandonnant entre 2 et 3%.

Le secteur bancaire est particulièrement à la peine. A Paris, BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole chutent ainsi de 7 à 12%.

A Londres, Rio Tinto progresse sensiblement à la suite de rumeurs selon lesquelles le groupe minier pourrait lever des près de 15 milliards USD de fonds auprès de son principal actionnaire pour réduire son endettement de 39 milliards USD.

Toujours à Londres, Ryanair rebondit après que le groupe ait indiqué qu'il réaliserait un bénéfice pour l'exercice en cours grâce à la chute du prix du pétrole.

A Bruxelles, le Bel20 limite quelque peu ses pertes à moins de 2% grâce au rebond de plus de 10% de Fortis après la reprise de la cotation qui avait été suspendue vendredi dans le sillage du nouvel accord entre Fortis, l'Etat et BNP Paribas.

KBC chute par contre assez lourdement. De même que Delhaize. Les analystes de JP Morgan Chase ont abaissé leur recommandation sur le distributeur à sous-pondérer.

Toujours au sein du Bel20, GDF Suez est en léger repli après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 16,6% en 2008 et le maintien de son objectif de cash-flow opérationnel.

Les marchés boursiers entament la semaine en forte chute, les indices européens abandonnant entre 2 et 3%.Le secteur bancaire est particulièrement à la peine. A Paris, BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole chutent ainsi de 7 à 12%.A Londres, Rio Tinto progresse sensiblement à la suite de rumeurs selon lesquelles le groupe minier pourrait lever des près de 15 milliards USD de fonds auprès de son principal actionnaire pour réduire son endettement de 39 milliards USD.Toujours à Londres, Ryanair rebondit après que le groupe ait indiqué qu'il réaliserait un bénéfice pour l'exercice en cours grâce à la chute du prix du pétrole.A Bruxelles, le Bel20 limite quelque peu ses pertes à moins de 2% grâce au rebond de plus de 10% de Fortis après la reprise de la cotation qui avait été suspendue vendredi dans le sillage du nouvel accord entre Fortis, l'Etat et BNP Paribas.KBC chute par contre assez lourdement. De même que Delhaize. Les analystes de JP Morgan Chase ont abaissé leur recommandation sur le distributeur à sous-pondérer.Toujours au sein du Bel20, GDF Suez est en léger repli après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 16,6% en 2008 et le maintien de son objectif de cash-flow opérationnel.