Du côté des actions, le géant financier HSBC caracolait en tête après avoir publié une nette amélioration de son bénéfice pour le troisième trimestre. Les investisseurs étaient en particulier encouragés par la réduction des réserves du groupe allouées aux crédits douteux. Ces réserves ont atteint leur plus bas niveau depuis le premier semestre 2008.

En revanche, Vodafone a lui déçu les investisseurs. Son bénéfice pour le premier semestre était certes en hausse et le groupe a annoncé de nouvelles réductions de coûts. Néanmoins, la faiblesse de ses activités européennes a surpris les marchés.

A Bruxelles, KBC gagnait du terrain après que Société Générale ait relevé son objectif de cours sur le titre de 16 EUR à 24 EUR.

Hors Bel20, c'était Systemat qui s'envolait après que l'entreprise informatique ait annoncé avoir remporté un contrat d'une valeur d'environ 31,8 millions EUR pour fournir des serveurs à Hewlett-Packard durant les quatre prochaines années.

Vu le climat quelque peu morose et hésitant ce matin sur les marchés européens, nombre de valeurs du Bel20 telles que Colruyt et Befimmo évoluaient dans le rouge, malgré l'absence de nouvelles négatives.

Hors indice, Wereldhave Belgium accusait un repli. Au troisième trimestre, son bénéfice s'est réduit à 2,4 millions EUR contre 6,9 millions EUR il y a un an. Sa contreperformance s'explique en partie par la réévaluation négative de son portefeuille d'investissements immobiliers.

Les marchés américains ont terminé sur une note très positive avec l'indice Dow Jones atteignant son plus haut niveau de l'année. Les investisseurs semblaient rassurés au terme du dernier G-20 que les diverses aides publiques et plans de relance engagés par les gouvernements ne seraient pas éliminés trop rapidement.

Après avoir battu record sur record ces derniers temps, l'or faisait une pause avec un repli de 0,33% à 1100,60 USD l'once.

Du côté des actions, le géant financier HSBC caracolait en tête après avoir publié une nette amélioration de son bénéfice pour le troisième trimestre. Les investisseurs étaient en particulier encouragés par la réduction des réserves du groupe allouées aux crédits douteux. Ces réserves ont atteint leur plus bas niveau depuis le premier semestre 2008.En revanche, Vodafone a lui déçu les investisseurs. Son bénéfice pour le premier semestre était certes en hausse et le groupe a annoncé de nouvelles réductions de coûts. Néanmoins, la faiblesse de ses activités européennes a surpris les marchés.A Bruxelles, KBC gagnait du terrain après que Société Générale ait relevé son objectif de cours sur le titre de 16 EUR à 24 EUR.Hors Bel20, c'était Systemat qui s'envolait après que l'entreprise informatique ait annoncé avoir remporté un contrat d'une valeur d'environ 31,8 millions EUR pour fournir des serveurs à Hewlett-Packard durant les quatre prochaines années.Vu le climat quelque peu morose et hésitant ce matin sur les marchés européens, nombre de valeurs du Bel20 telles que Colruyt et Befimmo évoluaient dans le rouge, malgré l'absence de nouvelles négatives.Hors indice, Wereldhave Belgium accusait un repli. Au troisième trimestre, son bénéfice s'est réduit à 2,4 millions EUR contre 6,9 millions EUR il y a un an. Sa contreperformance s'explique en partie par la réévaluation négative de son portefeuille d'investissements immobiliers.Les marchés américains ont terminé sur une note très positive avec l'indice Dow Jones atteignant son plus haut niveau de l'année. Les investisseurs semblaient rassurés au terme du dernier G-20 que les diverses aides publiques et plans de relance engagés par les gouvernements ne seraient pas éliminés trop rapidement.Après avoir battu record sur record ces derniers temps, l'or faisait une pause avec un repli de 0,33% à 1100,60 USD l'once.