C'est encore une journée noire qui commence ce mardi. Il faut dire qu'hier soir, les indices américains ont atteint un plus bas depuis 12 ans !

En cause : toujours les problèmes du secteur bancaire et les incertitudes sur l'évolution de l'économie. Et le léger recul de l'indice IFO n'a fait qu'accentuer les craintes.

En conséquence, le BEL20 est passé sous les 1700 points en fin de matinée, perdant un peu plus de 2%. L'évolution était similaire partout en Europe.

Aux Pays-Bas, le groupe chimique Akzo-Nobel a annoncé également souffrir de la crise. Le chiffre d'affaires recule de 3% au 4e trimestre tandis que le bénéfice plonge de 38%. C'est un peu mieux que prévu mais l'action perdait quand même 1% à la mi-séance.

En Belgique, rien de particulier à signaler. C'est encore le secteur bancaire qui trinque, KBC perdant même plus de 7% après que les analystes de la Deutsche Bank aient conseillés de vendre le titre. Fortis, de son côté, perdait près de 6% et évolue toujours en fonction des rumeurs liées au rachat de BNP Paribas.

Vincent Joye

C'est encore une journée noire qui commence ce mardi. Il faut dire qu'hier soir, les indices américains ont atteint un plus bas depuis 12 ans !En cause : toujours les problèmes du secteur bancaire et les incertitudes sur l'évolution de l'économie. Et le léger recul de l'indice IFO n'a fait qu'accentuer les craintes.En conséquence, le BEL20 est passé sous les 1700 points en fin de matinée, perdant un peu plus de 2%. L'évolution était similaire partout en Europe. Aux Pays-Bas, le groupe chimique Akzo-Nobel a annoncé également souffrir de la crise. Le chiffre d'affaires recule de 3% au 4e trimestre tandis que le bénéfice plonge de 38%. C'est un peu mieux que prévu mais l'action perdait quand même 1% à la mi-séance.En Belgique, rien de particulier à signaler. C'est encore le secteur bancaire qui trinque, KBC perdant même plus de 7% après que les analystes de la Deutsche Bank aient conseillés de vendre le titre. Fortis, de son côté, perdait près de 6% et évolue toujours en fonction des rumeurs liées au rachat de BNP Paribas.Vincent Joye