Du côté des actions, BT Group était en hausse à la mi-séance, après la publication de nouveaux objectifs pour l'exercice présentés à l'occasion de ses résultats au titre du deuxième trimestre 2008-2009. Le groupe télécoms a déclaré désormais tabler sur un dividende annuel en croissance de 5% et un flux de liquidités d'au moins 1,6 milliard de livres l'année prochaine.

A Paris, l'action Peugeot gagnait des points après avoir révisé en nette hausse ses prévisions de résultats 2009 à la faveur de la récente amélioration des marchés automobiles et d'un niveau de production et de ventes nettement supérieur à ses prévisions.

A Bruxelles, la plus forte hausse de la matinée dans l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Dexia suivi de près par Solvay.

Hors du Bel 20, Kinepolis enregistrait une belle progression mais dans des volumes réduits.

Dans l'indice Bel 20, le grand perdant de la matinée était sans conteste ABInbev dont les résultats n'étaient pas à la hauteur des attentes. Les volumes totaux du 3e trimestre ont enregistré une baisse de 3,2 %, avec une diminution de 3,1 % des volumes pour la seule activité bière, alors que mes analystes tablaient sur un recul de 3% seulement.

Hors du Bel 20, c'est EVS qui faisait les frais de résultats décevants. L'entreprise technologique liégeoise a dégagé au troisième trimestre un bénéfice d'exploitation de 9,6 millions contre 12,8 millions attendus par le marché.

Hier soir, la Bourse de New York a atteint de nouveaux sommets pour l'année, dans un marché peu actif qui est parvenu à maintenir l'élan insufflé à l'ouverture par de bons indicateurs chinois: le Dow Jones a gagné 0,43% et le Nasdaq 0,74%.

Sur le marché des changes ce jeudi matin, la tendance de base pour le dollar reste résolument à la baisse car l'appétit du risque continue à grandir et le statut du dollar comme monnaie refuge reste intact.

Du côté des actions, BT Group était en hausse à la mi-séance, après la publication de nouveaux objectifs pour l'exercice présentés à l'occasion de ses résultats au titre du deuxième trimestre 2008-2009. Le groupe télécoms a déclaré désormais tabler sur un dividende annuel en croissance de 5% et un flux de liquidités d'au moins 1,6 milliard de livres l'année prochaine. A Paris, l'action Peugeot gagnait des points après avoir révisé en nette hausse ses prévisions de résultats 2009 à la faveur de la récente amélioration des marchés automobiles et d'un niveau de production et de ventes nettement supérieur à ses prévisions. A Bruxelles, la plus forte hausse de la matinée dans l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de Dexia suivi de près par Solvay. Hors du Bel 20, Kinepolis enregistrait une belle progression mais dans des volumes réduits. Dans l'indice Bel 20, le grand perdant de la matinée était sans conteste ABInbev dont les résultats n'étaient pas à la hauteur des attentes. Les volumes totaux du 3e trimestre ont enregistré une baisse de 3,2 %, avec une diminution de 3,1 % des volumes pour la seule activité bière, alors que mes analystes tablaient sur un recul de 3% seulement. Hors du Bel 20, c'est EVS qui faisait les frais de résultats décevants. L'entreprise technologique liégeoise a dégagé au troisième trimestre un bénéfice d'exploitation de 9,6 millions contre 12,8 millions attendus par le marché. Hier soir, la Bourse de New York a atteint de nouveaux sommets pour l'année, dans un marché peu actif qui est parvenu à maintenir l'élan insufflé à l'ouverture par de bons indicateurs chinois: le Dow Jones a gagné 0,43% et le Nasdaq 0,74%. Sur le marché des changes ce jeudi matin, la tendance de base pour le dollar reste résolument à la baisse car l'appétit du risque continue à grandir et le statut du dollar comme monnaie refuge reste intact.