Du côté des actions, Xstrata baissait à Londres. Le groupe minier était affecté par la baisse du prix des métaux, elle-même provoquée par la vigueur du billet vert depuis vendredi soir. A Francfort, BASF progressait à contre-courant de la tendance. Dans une interview à un journal allemand, le CEO du groupe a aindiqué que les résultats du 4e trimestre seraient meilleurs que prévu.

A Bruxelles, Dexia se distinguait au sein du Bel20. Les analystes de Evolution Securities ont relevé leur recommandation sur le titre de vendre à acheter. Hors de l'indice, Punch International s'envolait à la faveur du lancement de son augmentation de capital.

Du côté des baisses, Mobistar pesait sur le Bel20. Hors de l'indice, Galapagos se repliait. A noter que l'administrateur délégué a augmenté sa participation dans la biotech à la suite de l'exercice de warrants.

Les marchés américains ont fini en hausse, mais largement sous leur plus haut du jour. Les bons chiffres du chômage ont été en grande partie effacés par la progression du dollar qui a pesé sur les valeurs liées aux matières premières. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,22% à 10388,90 points et a progressé de 0,8% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a gagné respectivement 0,98% et 2,6% à 2194,35 points.

Sur le marché des changes, le billet vert poursuivait sa progression par rapport à la monnaie européenne. Après être passé sous 1,5 vendredi soir, le taux de change passait en effet sous 1,48 dollar américain pour un euro vers 12h.

Du côté des actions, Xstrata baissait à Londres. Le groupe minier était affecté par la baisse du prix des métaux, elle-même provoquée par la vigueur du billet vert depuis vendredi soir. A Francfort, BASF progressait à contre-courant de la tendance. Dans une interview à un journal allemand, le CEO du groupe a aindiqué que les résultats du 4e trimestre seraient meilleurs que prévu. A Bruxelles, Dexia se distinguait au sein du Bel20. Les analystes de Evolution Securities ont relevé leur recommandation sur le titre de vendre à acheter. Hors de l'indice, Punch International s'envolait à la faveur du lancement de son augmentation de capital. Du côté des baisses, Mobistar pesait sur le Bel20. Hors de l'indice, Galapagos se repliait. A noter que l'administrateur délégué a augmenté sa participation dans la biotech à la suite de l'exercice de warrants. Les marchés américains ont fini en hausse, mais largement sous leur plus haut du jour. Les bons chiffres du chômage ont été en grande partie effacés par la progression du dollar qui a pesé sur les valeurs liées aux matières premières. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,22% à 10388,90 points et a progressé de 0,8% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a gagné respectivement 0,98% et 2,6% à 2194,35 points. Sur le marché des changes, le billet vert poursuivait sa progression par rapport à la monnaie européenne. Après être passé sous 1,5 vendredi soir, le taux de change passait en effet sous 1,48 dollar américain pour un euro vers 12h.