La matinée sur les Bourses européennes est dominée par les prises de bénéfices après deux séances de progression. La clôture négative de Tokyo, alors que l'économie japonaise marquerait sa plus forte récession depuis les années 70, n'a pas aidé les Bourses européennes à maintenir le cap.

Au rang des actions, on notera les piètres résultats du groupe de luxe Bulgari. Les résultats du joaillier ont reculé de 89% au quatrième trimestre 2008. Le résultat 2008 du groupe est du coup en deçà des prévisions des analystes.

Carrefour a également publié ces chiffres ce matin. Malgré des résultats inférieurs aux attentes, avec une contraction de 45% de ses revenus nets en 2008, le titre est en légère progression.

Après avoir dominé les valeurs en hausses ces deux derniers jours, les actions bancaires sont en toute logique en retrait sur des prises de bénéfices.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 limite les dégâts grâce à la bonne tenue de Dexia et de Delhaize.

Dexia a déjà pris plus de 50% en deux séances et poursuit sur sa lancée ce matin en grappillant encore une dizaine de pourcent, alors que la tendance est aux prises de bénéfices dans le secteur bancaire.

Delhaize a pour sa part présenté des résultats sans surprise, puisque le mois dernier le distributeur avait d'ores et déjà indiqué que ses objectifs pour 2008 étaient atteints. Par contre, et la chose est assez rare pour être soulignée, le groupe s'est laissé aller à des prévisions chiffrées pour 2009. Le groupe s'attend à une progression entre 0% et 3% de son résultat d'exploitation en 2009 à taux de change comparable.

Deceuninck, qui a aussi présenté ses résultats ce jeudi matin, n'a pas pu faire étalage d'autant de réussite que Delhaize. Le groupe a du annoncer que ses pertes se sont creusées en 2008 à 37,4 millions d'euros et que du coup il n'y aurait pas de dividende au terme de 2008.

Karine Huet

La matinée sur les Bourses européennes est dominée par les prises de bénéfices après deux séances de progression. La clôture négative de Tokyo, alors que l'économie japonaise marquerait sa plus forte récession depuis les années 70, n'a pas aidé les Bourses européennes à maintenir le cap.Au rang des actions, on notera les piètres résultats du groupe de luxe Bulgari. Les résultats du joaillier ont reculé de 89% au quatrième trimestre 2008. Le résultat 2008 du groupe est du coup en deçà des prévisions des analystes.Carrefour a également publié ces chiffres ce matin. Malgré des résultats inférieurs aux attentes, avec une contraction de 45% de ses revenus nets en 2008, le titre est en légère progression.Après avoir dominé les valeurs en hausses ces deux derniers jours, les actions bancaires sont en toute logique en retrait sur des prises de bénéfices.A Bruxelles, l'indice BEL 20 limite les dégâts grâce à la bonne tenue de Dexia et de Delhaize.Dexia a déjà pris plus de 50% en deux séances et poursuit sur sa lancée ce matin en grappillant encore une dizaine de pourcent, alors que la tendance est aux prises de bénéfices dans le secteur bancaire.Delhaize a pour sa part présenté des résultats sans surprise, puisque le mois dernier le distributeur avait d'ores et déjà indiqué que ses objectifs pour 2008 étaient atteints. Par contre, et la chose est assez rare pour être soulignée, le groupe s'est laissé aller à des prévisions chiffrées pour 2009. Le groupe s'attend à une progression entre 0% et 3% de son résultat d'exploitation en 2009 à taux de change comparable.Deceuninck, qui a aussi présenté ses résultats ce jeudi matin, n'a pas pu faire étalage d'autant de réussite que Delhaize. Le groupe a du annoncer que ses pertes se sont creusées en 2008 à 37,4 millions d'euros et que du coup il n'y aurait pas de dividende au terme de 2008.Karine Huet