En revanche, la société britannique de grande distribution Tesco affichait un recul après la publication de résultats semestriels inférieurs aux attentes, résultats qui étaient les plus faibles du groupe en plus de dix ans.

A Bruxelles, les sociétés bancaires telles que KBC étaient à la fête. Banc of America/Merrill Lynch a recommandé de surpondérer les banques européennes au motif de leur beau potentiel par rapport à une valorisation raisonnable.

En outre, Dexia bénéficiait de l'annonce par Société Générale que la banque française rachèterait la participation de Dexia dans Crédit du Nord d'ici la fin de l'année. Aucune mention n'a été faite concernant le montant d'une telle transaction.

Peu d'actions en baisse au sein du Bel20. Colruyt et Delhaize évoluaient quelque peu à la traîne de l'indice de référence. Dans un climat positif, les investisseurs ont tendance à délaisser les actions dites défensives.

Par ailleurs, dans le secteur pharma, UCB reprenait quelque peu son souffle après avoir annoncé hier l'approbation par les autorités sanitaires européennes de son traitement Cymzia indiqué pour l'arthrite rhumatoïde, approbation qui avait été largement applaudie par les investisseurs.

Les marchés américains ont terminé hier en forte hausse. Des signes d'amélioration dans l'activité des services aux USA, un avis d'analyste positif sur les banques locales et des grands espoirs concernant les résultats d'entreprises du troisième trimestre ont soutenu les marchés.

L'euro gagnait 0,60% par rapport au dollar à 1,47 USD. Des rumeurs selon lesquels les pays producteurs de pétrole seraient intéressés par l'utilisation d'une autre devise de référence que le dollar pour leurs transactions expliqueraient en partie la faiblesse du billet vert.

En revanche, la société britannique de grande distribution Tesco affichait un recul après la publication de résultats semestriels inférieurs aux attentes, résultats qui étaient les plus faibles du groupe en plus de dix ans. A Bruxelles, les sociétés bancaires telles que KBC étaient à la fête. Banc of America/Merrill Lynch a recommandé de surpondérer les banques européennes au motif de leur beau potentiel par rapport à une valorisation raisonnable. En outre, Dexia bénéficiait de l'annonce par Société Générale que la banque française rachèterait la participation de Dexia dans Crédit du Nord d'ici la fin de l'année. Aucune mention n'a été faite concernant le montant d'une telle transaction. Peu d'actions en baisse au sein du Bel20. Colruyt et Delhaize évoluaient quelque peu à la traîne de l'indice de référence. Dans un climat positif, les investisseurs ont tendance à délaisser les actions dites défensives. Par ailleurs, dans le secteur pharma, UCB reprenait quelque peu son souffle après avoir annoncé hier l'approbation par les autorités sanitaires européennes de son traitement Cymzia indiqué pour l'arthrite rhumatoïde, approbation qui avait été largement applaudie par les investisseurs. Les marchés américains ont terminé hier en forte hausse. Des signes d'amélioration dans l'activité des services aux USA, un avis d'analyste positif sur les banques locales et des grands espoirs concernant les résultats d'entreprises du troisième trimestre ont soutenu les marchés. L'euro gagnait 0,60% par rapport au dollar à 1,47 USD. Des rumeurs selon lesquels les pays producteurs de pétrole seraient intéressés par l'utilisation d'une autre devise de référence que le dollar pour leurs transactions expliqueraient en partie la faiblesse du billet vert.