Du côté des actions, Air France KLM progressait à Paris sur fond de rumeurs de presse concernant une introduction en Bourse d'Amadeus, le numéro un des systèmes de réservation de voyages détenus en partie par différentes compagnies aériennes dont AIR France KLM. A Amsterdam, Super De Boer bondissait après que le distributeur ait reçu une offre de rachat de son concurrent Jumbo pour 4,20 EUR par action.

A Bruxelles, Colruyt se distinguait au sein du Bel20. Hors de l'indice bruxellois Ter Beke progressait à la suite d'une recommandation favorable des analystes de KBC Securities qui conseille dorénavant d'accumuler le titre avec un objectif de cours de 55 EUR.

En baisse, ABInBev fermait la marché parmi les 20 valeurs phares d'Euronext Bruxelles. Parmi les moyennes capitalisations, Barco peinait à nouveau sur fond de faiblesse du billet vert qui handicape le groupe belge par rapport à ses concurrents.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en baisse jeudi plombée par des prises de bénéfices et malgré des chiffres économiques globalement bons.

Sur le marché des changes, le billet vert se stabilisait par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4710 dollar américain pour un euro.

Du côté des actions, Air France KLM progressait à Paris sur fond de rumeurs de presse concernant une introduction en Bourse d'Amadeus, le numéro un des systèmes de réservation de voyages détenus en partie par différentes compagnies aériennes dont AIR France KLM. A Amsterdam, Super De Boer bondissait après que le distributeur ait reçu une offre de rachat de son concurrent Jumbo pour 4,20 EUR par action. A Bruxelles, Colruyt se distinguait au sein du Bel20. Hors de l'indice bruxellois Ter Beke progressait à la suite d'une recommandation favorable des analystes de KBC Securities qui conseille dorénavant d'accumuler le titre avec un objectif de cours de 55 EUR. En baisse, ABInBev fermait la marché parmi les 20 valeurs phares d'Euronext Bruxelles. Parmi les moyennes capitalisations, Barco peinait à nouveau sur fond de faiblesse du billet vert qui handicape le groupe belge par rapport à ses concurrents. Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en baisse jeudi plombée par des prises de bénéfices et malgré des chiffres économiques globalement bons. Sur le marché des changes, le billet vert se stabilisait par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4710 dollar américain pour un euro.