Du côté des actions, Alcatel-Lucent, le leader mondial des lignes téléphoniques fixes, était le grand gagnant de la matinée. Le groupe a indiqué que son bénéfice opérationnel pourrait dépasser les prévisions.

Air France-KLM Group avait toujours le vent en poupe même si sa hausse était moins marquée que mardi soir. Dans une interview, le CEO du groupe a indiqué qu'il espérait atteindre son seuil de rentabilité dès l'année prochaine.

A Bruxelles, comme ailleurs en Europe d'ailleurs, ce sont les valeurs financières qui donnaient le ton ce matin. KBC était en tête des valeurs en progression dans le Bel 20, suivi de près par Fortis.

Hors du Bel 20, le titre Deceuninck s'envolait littéralement dans la matinée. Depuis hier soir on connait les données définitives de son augmentation de capital qui débute aujourd'hui. Les nouvelles actions sont émise au prix de 0,98 euro ce qui représente une décote de 70% par rapport au cours d'hier soir.

Au rang des actions en baisse, on notera le piètre début de séance de AB InBev alors que les actionnaires familiaux se désengagent en masse du titre.

Hors du Bel 20, le titre Banque Nationale qui avait monté en flèche ces derniers jours sur des rumeurs de scission était victime de prise de bénéfices ce matin.

Hier soir, la Bourse de New York a fini en hausse, portée à son plus haut niveau en près d'un an par les valeurs énergétiques et industrielles, qui ont profité de la baisse du dollar: le Dow Jones a gagné 0,52% et le Nasdaq 0,39%.

Sur le marché des changes, l'euro est repassé mercredi en Asie au-dessus de la barre de 1,48 dollar, au plus haut depuis un an face au billet vert, bénéficiant plus que jamais de l'optimisme des cambistes sur la reprise de l'économie mondiale.

Du côté des actions, Alcatel-Lucent, le leader mondial des lignes téléphoniques fixes, était le grand gagnant de la matinée. Le groupe a indiqué que son bénéfice opérationnel pourrait dépasser les prévisions.Air France-KLM Group avait toujours le vent en poupe même si sa hausse était moins marquée que mardi soir. Dans une interview, le CEO du groupe a indiqué qu'il espérait atteindre son seuil de rentabilité dès l'année prochaine.A Bruxelles, comme ailleurs en Europe d'ailleurs, ce sont les valeurs financières qui donnaient le ton ce matin. KBC était en tête des valeurs en progression dans le Bel 20, suivi de près par Fortis.Hors du Bel 20, le titre Deceuninck s'envolait littéralement dans la matinée. Depuis hier soir on connait les données définitives de son augmentation de capital qui débute aujourd'hui. Les nouvelles actions sont émise au prix de 0,98 euro ce qui représente une décote de 70% par rapport au cours d'hier soir.Au rang des actions en baisse, on notera le piètre début de séance de AB InBev alors que les actionnaires familiaux se désengagent en masse du titre.Hors du Bel 20, le titre Banque Nationale qui avait monté en flèche ces derniers jours sur des rumeurs de scission était victime de prise de bénéfices ce matin.Hier soir, la Bourse de New York a fini en hausse, portée à son plus haut niveau en près d'un an par les valeurs énergétiques et industrielles, qui ont profité de la baisse du dollar: le Dow Jones a gagné 0,52% et le Nasdaq 0,39%.Sur le marché des changes, l'euro est repassé mercredi en Asie au-dessus de la barre de 1,48 dollar, au plus haut depuis un an face au billet vert, bénéficiant plus que jamais de l'optimisme des cambistes sur la reprise de l'économie mondiale.