En Allemagne, Volskwagen bénéficiait d'un avis d'analyste favorable. Cititgroup a relevé sa recommandation sur le titre de "conserver" à "acheter".
En revanche, en France, Veolia Environnement était en recul suite à des résultats décevants. En 2009, son chiffre d'affaires a baissé de 3,4% et son bénéfice net s'élevait à 584 millions EUR, en-deçà des attentes pour 616 millions EUR.


A Bruxelles, Recticel était à la fête. Malgré une année 2009 difficile avec une baisse des ventes de 39% pour sa division automobile, le groupe a réussi a afficher un résultat net en hausse de 79,6%, notamment grâce à la diminution de ses investissements et la cession de certaines activités. Recticel a aussi proposé un dividende en hausse de 47%.
Dans le secteur biotech, Galapagos s'appréciait sur des résultats meilleurs que prévu. Pour 2009, le groupe a enregistré une hausse de 34% du chiffre d'affaires et un résultat net de 3 millions EUR par rapport à une perte de 12,2 millions EUR en 2008. Galapagos s'attend à rester bénéficiaire en 2010.

En revanche, l'action D'Ieteren était en perte de vitesse. Dans l'ensemble, ses résultats 2009 étaient meilleurs que prévu avec un résultat courant de 214,2 millions EUR, contre les 203 millions EUR anticipés. Mais si la division vitrage affichait une hausse de résultat de 38,5%, les investisseurs s'inquiétaient de la baisse de 29,2% dans le segment distribution automobile.
Ailleurs, au sein du Bel20, les investisseurs, d'humeur optimiste aujourd'hui, délaissaient les actions défensives de type Delhaize et Colruyt.

Le marché des actions américaines a clôturé la séance d'hier sur une note positive, soutenu par des statistiques économiques encourageantes concernant le marché de l'emploi et par des chiffres rassurants de la part de plusieurs groupes de vente au détail.


Dans un climat optimiste en ce qui concerne la reprise, le prix du baril de pétrole brut s'appréciait de 0,56% à 80,66 USD le baril.