Les Bourses européennes reprennent du poil de la bête après deux séances très chahutées, à la faveur d'indicateurs économiques rassurants et de résultats de sociétés de bonnes factures.


Du côté des actions, la banque espagnole Santander signait une belle progression après l'annonce d'un bénéfice net en croissance de 6% à 2,21 milliards d'euros au titre des trois premiers mois de 2010. Les résultats de Santander ont été soutenus par une croissance de 11% des revenus pour une hausse de 7% des coûts.
A Francfort ce matin, l'action BASF était par contre en berne. Le groupe chimique allemand a publié des ventes en hausse de 26% à 15,5 milliards d'euros et un résultat d'exploitation hors exceptionnels décollant de 8% à 1,95 milliard d'euros, notamment en raison d'une hausse des capacités d'utilisation. Si ces chiffres son supérieures aux attentes, les prévisions 2010 ont manifestement déçu.

A Bruxelles, les valeurs financières marquaient les plus fortes progressions de la matinée, reprenant un petit peu du terrain perdu ces deux derniers jours. KBC était en tête du Bel 20.
Hors indice Banimmo se défendait bien alors que la société immobilière va lancer une émission d'obligations assorties de warrants à 5 ans pour un montant maximum de 75 millions d'euros, sous forme d'une offre publique en Belgique ouverte aux investisseurs particuliers et institutionnels.


Au rang des valeurs en baisse, nous retrouvons ce matin principalement des actions défensives qui avaient su tirer leur épingle du jeu lors de la correction boursière de ce début de semaine. Colruyt était en fin de matinée la lanterne rouge du BEL 20.

Hors indice, Exmar était en recul alors qu'un trading update de la société est attendu en cours de séance.


Hier soir, les marchés américains ont fini en légère hausse alors que le communiqué de la Fed, qui n'a pas modifié ses taux, contenait ce que les investisseurs voulaient entendre. A savoir, qu'elle les maintiendra à des niveaux historiquement bas pour une "période prolongée". La dégradation par S&P de la note souveraine de l'Espagne a également été l'un des temps forts de cette séance. Quant aux sociétés, elles continuent de publier des résultats solides, comme Dow Chemical. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,48% à 11045,27 points et le Nasdaq Composite a grappillé 0,01% à 2471,73 points.

Sur le marché des changes, l'euro reprenait quelques couleurs, signe d'une certaine accalmie de la crise grecque alors que plusieurs pays ont affiché leur détermination à aider le pays.