Les places boursières européennes chutaient à la mi-séance sur fond de prises de bénéfices après le rebond des dernières semaines et d'inquiétudes concernant l'économie.

Du côté des actions, la grippe porcine pesait sur les cours des compagnies aériennes à l'image de Air France KLM qui chutait lourdement sur Euronext Paris. Les valeurs pharmaceutiques profitaient par contre de cette nouvelle épidémie. A Zurich, Roche, qui commercialise notamment un traitement contre la grippe, progressait sensiblement.

A Bruxelles, Umicore était l'une des rares valeurs en hausse au sein du Bel20. Hors de l'indice, Devgen continuait à profiter de l'annonce vendredi du renouvellement de son partenariat avec le géant américain Monsanto.

En territoire négatif par contre, Fortis chutait après que Ping An ait indiqué ce week-end qu'il voterait contre l'accord avec l'Etat et BNP Paribas aux assemblées générales de demain et après-demain. Hors du Bel20, CFE était également orienté à la baisse.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York avait clôturé en hausse vendredi. Le Dow Jones avait ainsi rebondi 1,5 % et le Nasdaq de 2,55 %. Les contrats futures présagent toutefois d'une ouverture en chute cette après-midi.

Et on termine ce point bourse par le marché des changes. Le dollar progressait légèrement ce matin. Vers 12h00, la monnaie européenne s'échangeait ainsi à 1,3145 dollar américain. Du côté des matières premières, le baril de pétrole était plombé par les inquiétudes sur l'économie et la grippe porcine. A midi, le baril de pétrole valait 49,1 USD à la bourse de New-York

Cédric Boitte

Les places boursières européennes chutaient à la mi-séance sur fond de prises de bénéfices après le rebond des dernières semaines et d'inquiétudes concernant l'économie.Du côté des actions, la grippe porcine pesait sur les cours des compagnies aériennes à l'image de Air France KLM qui chutait lourdement sur Euronext Paris. Les valeurs pharmaceutiques profitaient par contre de cette nouvelle épidémie. A Zurich, Roche, qui commercialise notamment un traitement contre la grippe, progressait sensiblement. A Bruxelles, Umicore était l'une des rares valeurs en hausse au sein du Bel20. Hors de l'indice, Devgen continuait à profiter de l'annonce vendredi du renouvellement de son partenariat avec le géant américain Monsanto.En territoire négatif par contre, Fortis chutait après que Ping An ait indiqué ce week-end qu'il voterait contre l'accord avec l'Etat et BNP Paribas aux assemblées générales de demain et après-demain. Hors du Bel20, CFE était également orienté à la baisse. Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York avait clôturé en hausse vendredi. Le Dow Jones avait ainsi rebondi 1,5 % et le Nasdaq de 2,55 %. Les contrats futures présagent toutefois d'une ouverture en chute cette après-midi. Et on termine ce point bourse par le marché des changes. Le dollar progressait légèrement ce matin. Vers 12h00, la monnaie européenne s'échangeait ainsi à 1,3145 dollar américain. Du côté des matières premières, le baril de pétrole était plombé par les inquiétudes sur l'économie et la grippe porcine. A midi, le baril de pétrole valait 49,1 USD à la bourse de New-YorkCédric Boitte