Après l'envolée de plus de 7% de l'indice S&P500 hier, les marchés européens semblent revenir au calme. Ils ont ouvert en hausse mais retombaient à l'équilibre en fin de matinée. La crainte que la récession se poursuive en 2010 ainsi que quelques prises de bénéfice auront eu raison de l'optimisme ambiant pour quelques temps.

Au sein de l'indice BEL20, on notera le repli de plus de 4% de Fortis alors que KBC progressait de plus de 5% et Dexia de plus de 4%. En dehors de l'indice, Zetes progressait légèrement après la publication de ses résultats 2008. Le chiffre d'affaires du groupe ainsi que son bénéfice net étaient plutôt stables. Une stabilité qui devrait se poursuivre en 2009.

En Allemagne, Deutsche Bank perdait 2% après avoir pourtant signalé que son exercice 2009 avait bien commencé. La direction du groupe prévoit cependant encore de nombreux défis pour cette année et s'attend à une reprise du secteur bancaire en 2010.

Vincent Joye

Après l'envolée de plus de 7% de l'indice S&P500 hier, les marchés européens semblent revenir au calme. Ils ont ouvert en hausse mais retombaient à l'équilibre en fin de matinée. La crainte que la récession se poursuive en 2010 ainsi que quelques prises de bénéfice auront eu raison de l'optimisme ambiant pour quelques temps.Au sein de l'indice BEL20, on notera le repli de plus de 4% de Fortis alors que KBC progressait de plus de 5% et Dexia de plus de 4%. En dehors de l'indice, Zetes progressait légèrement après la publication de ses résultats 2008. Le chiffre d'affaires du groupe ainsi que son bénéfice net étaient plutôt stables. Une stabilité qui devrait se poursuivre en 2009.En Allemagne, Deutsche Bank perdait 2% après avoir pourtant signalé que son exercice 2009 avait bien commencé. La direction du groupe prévoit cependant encore de nombreux défis pour cette année et s'attend à une reprise du secteur bancaire en 2010.Vincent Joye