Les places boursières européennes étaient en net repli à la mi-séance. Les investisseurs engrangent visiblement une partie des bénéfices réalisés ces deux derniers mois. L'indice élargi des valeurs européennes Stoxx 600 affiche en effet une hausse de plus de 30% depuis le 9 mars.

Du côté des actions, Centrica était en forte hausse à Londres. Le groupe britannique a annoncé la revente à EDF de sa participation de 51% dans la deuxième compagnie d'électricité belge SPE et l'achat simultané de 20% de British Energy à l'électricien français. A Francfort, TUI était en chute libre. Le groupe a publié un bénéfice trimestriel de 415 millions EUR largement inférieur au consensus des analystes qui était de 598 millions EUR.

A Bruxelles, Mobistar était une des rares valeurs en hausse au sein du Bel20. Sur le marché bruxellois élargi, on remarquera le spectaculaire rebond de Keyware en l'absence de nouvelles particulières.

En territoire négatif par contre, KBC faisait l'objet d'importantes prises de bénéfices. A noter que les analystes de Degroof ont abaissé leur recommandation sur la banque de conserver à réduire. Hors de l'indice, IBA se repliait à la suite de l'annonce d'une légère perte trimestrielle nette au premier trimestre 2009.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé la semaine dernière proche de ses plus hauts depuis le début de l'année, soutenues par les chiffres d el'emploi moins mauvais que prévu au mois d'avril. Le Dow Jones a bondi de 1,96% et le Nasdaq de 1,33%. Les contrats futures présagent d'une ouverture en net repli cette après-midi.

Sur le marché des changes, le billet vert progressait légèrement par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,36 dollar américain pour un euro. Cette progression du dollar pesait sur les matières premières. Le pétrole se repliait ainsi de plus de 2% à 58,2 USD le baril à New-York.

Cédric Boitte

Les places boursières européennes étaient en net repli à la mi-séance. Les investisseurs engrangent visiblement une partie des bénéfices réalisés ces deux derniers mois. L'indice élargi des valeurs européennes Stoxx 600 affiche en effet une hausse de plus de 30% depuis le 9 mars.Du côté des actions, Centrica était en forte hausse à Londres. Le groupe britannique a annoncé la revente à EDF de sa participation de 51% dans la deuxième compagnie d'électricité belge SPE et l'achat simultané de 20% de British Energy à l'électricien français. A Francfort, TUI était en chute libre. Le groupe a publié un bénéfice trimestriel de 415 millions EUR largement inférieur au consensus des analystes qui était de 598 millions EUR. A Bruxelles, Mobistar était une des rares valeurs en hausse au sein du Bel20. Sur le marché bruxellois élargi, on remarquera le spectaculaire rebond de Keyware en l'absence de nouvelles particulières.En territoire négatif par contre, KBC faisait l'objet d'importantes prises de bénéfices. A noter que les analystes de Degroof ont abaissé leur recommandation sur la banque de conserver à réduire. Hors de l'indice, IBA se repliait à la suite de l'annonce d'une légère perte trimestrielle nette au premier trimestre 2009. Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé la semaine dernière proche de ses plus hauts depuis le début de l'année, soutenues par les chiffres d el'emploi moins mauvais que prévu au mois d'avril. Le Dow Jones a bondi de 1,96% et le Nasdaq de 1,33%. Les contrats futures présagent d'une ouverture en net repli cette après-midi. Sur le marché des changes, le billet vert progressait légèrement par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,36 dollar américain pour un euro. Cette progression du dollar pesait sur les matières premières. Le pétrole se repliait ainsi de plus de 2% à 58,2 USD le baril à New-York.Cédric Boitte