Du côté des actions, à Paris, le producteur de semi-conducteurs, STMicroelectronics (+3,72%), inscrivait une forte progression en fin de matinée après que la coentreprise ST-Ericsson a annoncé une réduction de coûts annuelle de 115 millions de dollars supplémentaires.

Toujours à Paris, Peugeot était bien orientée, tout comme son concurrent et, peut-être, futur partenaire Mitsubishi Motors. Des discussions sont en cours afin de mettre sur pied un partenariat renforcé.

A Bruxelles, la plus forte hausse de l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif du distributeur Delhaize. Le groupe a présenté ce matin son nouveau plan stratégique. La marque au Lion vise désormais de réduire encore l'écart de prix avec ses concurrents, et compte tripler les ouvertures de nouvelles enseignes dans les trois prochaines années.
Hors indice, Tessenderlo dominait les actions en hausse.

Ce matin, les valeurs cycliques étaient à la peine dans le Bel 20. Bekaert et Umicore cohabitaient en bas de classement.

Hors du Bel 20, Option payait ce matin encore la révision à la baisse de 44% de son chiffre d'affaires pour 2009.

Hier soir, les indices de la Bourse de New York ont fini en ordre dispersé, un indicateur en demi-teinte accentuant la prudence avant la diffusion des statistiques officielles de l'emploi aux Etats-Unis ce vendredi: le Dow Jones a perdu 0,18% et le Nasdaq a gagné 0,42%.

Sur le marché des changes, l'euro remontait face au dollar et au yen jeudi matin en Asie, les chiffres du chômage américains décevants ravivant les inquiétudes sur l'économie américaine, malgré l'annonce que Bank of America va rembourser les milliards de dollars reçus dans le cadre du plan de sauvetage.

Du côté des actions, à Paris, le producteur de semi-conducteurs, STMicroelectronics (+3,72%), inscrivait une forte progression en fin de matinée après que la coentreprise ST-Ericsson a annoncé une réduction de coûts annuelle de 115 millions de dollars supplémentaires. Toujours à Paris, Peugeot était bien orientée, tout comme son concurrent et, peut-être, futur partenaire Mitsubishi Motors. Des discussions sont en cours afin de mettre sur pied un partenariat renforcé. A Bruxelles, la plus forte hausse de l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif du distributeur Delhaize. Le groupe a présenté ce matin son nouveau plan stratégique. La marque au Lion vise désormais de réduire encore l'écart de prix avec ses concurrents, et compte tripler les ouvertures de nouvelles enseignes dans les trois prochaines années. Hors indice, Tessenderlo dominait les actions en hausse. Ce matin, les valeurs cycliques étaient à la peine dans le Bel 20. Bekaert et Umicore cohabitaient en bas de classement. Hors du Bel 20, Option payait ce matin encore la révision à la baisse de 44% de son chiffre d'affaires pour 2009. Hier soir, les indices de la Bourse de New York ont fini en ordre dispersé, un indicateur en demi-teinte accentuant la prudence avant la diffusion des statistiques officielles de l'emploi aux Etats-Unis ce vendredi: le Dow Jones a perdu 0,18% et le Nasdaq a gagné 0,42%. Sur le marché des changes, l'euro remontait face au dollar et au yen jeudi matin en Asie, les chiffres du chômage américains décevants ravivant les inquiétudes sur l'économie américaine, malgré l'annonce que Bank of America va rembourser les milliards de dollars reçus dans le cadre du plan de sauvetage.