Du côté des actions, Vodafone bondissait à Londres. Le premier opérateur de téléphonie mobile au monde a publié des chiffres de vente meilleurs qu'attendue pour les trois derniers mois de 2009. Vodafone a également relevé ses prévisions pour son exercice clos à la fin mars. A Amsterdam, Royal Dutch Shell était par contre à la peine après la publication de chiffres décevants. Le groupe pétrolier a également indiqué ne pas s'attendre à un redressement rapide et que ses perspectives étaient incertaines pour 2010.


A Bruxelles, Cofinimmo menait les hausses au sein du Bel20. Hors de l'indice, Option se distinguait. Le spécialiste de la communication de données sans fil a annoncé la signature d'un contrat avec iRex Technologies pour son nouvel e-reader.


Du côté des baisses, Umicore fermait la marche au sein du Bel20. Dexia était également en baisse sensible. Les analystes de Rabo Securities ont abaissé leur objectif de cours de 6,50 à 6 EUR.


Les marchés américains ont clôturé en légère baisse ce mercredi. Les indices ont été pénalisés par les valeurs pharmaceutiques à la suite des résultats décevants de Pfizer et par les valeurs bancaires affectées par de nouvelles déclarations de Barack Obama sur la réglementation financière. L'indice Dow Jones a clôturé en repli de 0,26% à 10 270, 55 points tandis que le Nasdaq Composite a grappillé 0,04% à 2190,91 points.


Sur le marché des changes, la monnaie européenne reculait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,3855 dollar américain pour un euro.