Du côté des actions, les actions espagnoles étaient en recul après l'avertissement de Moody's sur la notre de la dette espagnole.

Les prix des matières premières étaient également à la peine alors que les signes d'un ralentissement de la croissance chinoise se multiplient. L'indice PMI de l'activité dans le secteur manufacturier est ressorti en net recul pour la Chine.

Les leaders du secteur, BHP Billiton et Rio Tinto, perdaient du terrain.

La principale banque du pays, Banco Santander était en baisse à la mi-séance.

A Bruxelles, la plus forte hausse dans l'indice BEL 20 à la mi-séance était celle de Telenet.

Hors indice, Barco était en forte progression alors que ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 49 euros contre 31 euros avant. L'avis de la banque passe à "acheter".

La plus importante baisse de la matinée dans l'indice Bel 20 est à mettre à l'actif de Dexia.

Hors indice, Picanol était en perte de vitesse à la mi-séance.

La banque franco-belge a conclu un accord pour la vente de sa participation de 51% dans la société Adinfo. La banque était obligée de trouver un acquéreur pour cette participation avant le 31 décembre 2010, selon son plan de restructuration avalisé par la Commission européenne. Voilà chose faites mais le prix de vente n'a pas été communiqué.

Mercredi soir, Les valeurs américaines ont fini en baisse au terme d'une séance indécise, les investisseurs trouvant peu de raison de prendre des risques après des indicateurs économiques contradictoires.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a reculé de 0,98%, à 9.774,02 points, tandis que le Standard & Poor's 500, plus large, cédait 1,01%.

Sur le marché des changes, l'euro rebondissait face au dollar jeudi, porté par une émission obligataire rassurante en Espagne, au lendemain d'un avertissement de l'agence Moody's sur sa note, mais des craintes persistantes sur la reprise l'empêchait d'accrocher durablement le seuil de 1,23 dollar.

Du côté des actions, les actions espagnoles étaient en recul après l'avertissement de Moody's sur la notre de la dette espagnole. Les prix des matières premières étaient également à la peine alors que les signes d'un ralentissement de la croissance chinoise se multiplient. L'indice PMI de l'activité dans le secteur manufacturier est ressorti en net recul pour la Chine.Les leaders du secteur, BHP Billiton et Rio Tinto, perdaient du terrain.La principale banque du pays, Banco Santander était en baisse à la mi-séance.A Bruxelles, la plus forte hausse dans l'indice BEL 20 à la mi-séance était celle de Telenet.Hors indice, Barco était en forte progression alors que ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 49 euros contre 31 euros avant. L'avis de la banque passe à "acheter".La plus importante baisse de la matinée dans l'indice Bel 20 est à mettre à l'actif de Dexia. Hors indice, Picanol était en perte de vitesse à la mi-séance.La banque franco-belge a conclu un accord pour la vente de sa participation de 51% dans la société Adinfo. La banque était obligée de trouver un acquéreur pour cette participation avant le 31 décembre 2010, selon son plan de restructuration avalisé par la Commission européenne. Voilà chose faites mais le prix de vente n'a pas été communiqué.Mercredi soir, Les valeurs américaines ont fini en baisse au terme d'une séance indécise, les investisseurs trouvant peu de raison de prendre des risques après des indicateurs économiques contradictoires. L'indice Dow Jones des 30 industrielles a reculé de 0,98%, à 9.774,02 points, tandis que le Standard & Poor's 500, plus large, cédait 1,01%.Sur le marché des changes, l'euro rebondissait face au dollar jeudi, porté par une émission obligataire rassurante en Espagne, au lendemain d'un avertissement de l'agence Moody's sur sa note, mais des craintes persistantes sur la reprise l'empêchait d'accrocher durablement le seuil de 1,23 dollar.