Du côté des actions, Electrolux bondissait à Stockholm après que le groupe ait publié des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. A Amsterdam, ING plongeait après que le groupe ait annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 7,5 milliards EUR afin de rembourser les aides d'Etat reçues. Le groupe néerlandais a également indiqué qu'il scindera ses activités d'assurances et les introduira à terme en Bourse afin d'obtenir l'aval de la Commission européenne sur les garanties publiques reçues de l'Etat néerlandais.

A Bruxelles, Belgacom était en tête des hausses au sein du Bel20. Hors de l'indice, Picanol se mettait en évidence après que la société spécialisée dans les équipements pour la production de textile a annoncé une hausse de chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Du côté des baisses, KBC était affecté par la lourde restructuration annoncée par ING. Le groupe bancaire belge n'a lui aussi reçu qu'un accord provisoire de la Commission européenne jusqu'à maintenant concernant les aides et garanties publiques reçues. Hors de l'indice, Punch International plonge comme prévu. Le groupe avait annoncé vendredi le lancement prochain d'une augmentation de capital avec droit préférentiel de 20 millions EUR au cours de 2,10 EUR. Le titre n'avait toutefois pu être coté en raison d'un problème technique sur Euronext Bruxelles.

Les marchés américains ont été victimes de prises de bénéfices, vendredi. Le Dow Jones est ainsi repassé sous les 10 000 points. Les principales publications de résultats dévoilées sont pourtant ressorties supérieures aux attentes, à l'instar d'Amazon.com, American Express, ou encore Microsoft.

Sur le marché des changes, la parité euro/dollar était stable. Vers 12h, il fallait ainsi 1,5035 dollar américain pour un euro.

Du côté des actions, Electrolux bondissait à Stockholm après que le groupe ait publié des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. A Amsterdam, ING plongeait après que le groupe ait annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 7,5 milliards EUR afin de rembourser les aides d'Etat reçues. Le groupe néerlandais a également indiqué qu'il scindera ses activités d'assurances et les introduira à terme en Bourse afin d'obtenir l'aval de la Commission européenne sur les garanties publiques reçues de l'Etat néerlandais. A Bruxelles, Belgacom était en tête des hausses au sein du Bel20. Hors de l'indice, Picanol se mettait en évidence après que la société spécialisée dans les équipements pour la production de textile a annoncé une hausse de chiffre d'affaires au troisième trimestre. Du côté des baisses, KBC était affecté par la lourde restructuration annoncée par ING. Le groupe bancaire belge n'a lui aussi reçu qu'un accord provisoire de la Commission européenne jusqu'à maintenant concernant les aides et garanties publiques reçues. Hors de l'indice, Punch International plonge comme prévu. Le groupe avait annoncé vendredi le lancement prochain d'une augmentation de capital avec droit préférentiel de 20 millions EUR au cours de 2,10 EUR. Le titre n'avait toutefois pu être coté en raison d'un problème technique sur Euronext Bruxelles. Les marchés américains ont été victimes de prises de bénéfices, vendredi. Le Dow Jones est ainsi repassé sous les 10 000 points. Les principales publications de résultats dévoilées sont pourtant ressorties supérieures aux attentes, à l'instar d'Amazon.com, American Express, ou encore Microsoft. Sur le marché des changes, la parité euro/dollar était stable. Vers 12h, il fallait ainsi 1,5035 dollar américain pour un euro.