Du côté des actions, Lloyds Banking rebondissait à Paris grâce à une recommandation d'achat des analystes de Deutsche Bank. A Madrid, Repsol progressait après que le Venezuela ait confirmé que le groupe espagnol avait découvert un important gisement de gaz naturel dans le Golfe du vénézuela.

A Bruxelles, Omega Pharma était plébiscitée par les investisseurs après que le groupe ait annoncé que son chiffre d'affaires avait progressé de 4% au trimestre écoulé. Hors de l'indice, la Banque nationale profitait des déclarations de Jean-Louis Duplat, ex-président de la CBFA, qui s'est positionné en faveur d'une nationalisation de la BNB.

Du côté des baisses, Solvay fermait la marche au sein du Bel20. Hors de l'indice, Galapagos faisait l'objet de prises de bénéfices après que la société biotechnologique ait indiqué qu'il allait effectuer un placement privé de 2,1 millions de nouvelles actions.

La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, et le Dow Jones a confirmé le cap des 10.000 points, se hissant dans le vert graduellement grâce au secteur de l'énergie: l'indice vedette a gagné 0,47% et le Nasdaq 0,05%.

Sur le marché des changes, le billet reprenait quelques couleurs par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4910 dollar américain pour un euro.

Du côté des actions, Lloyds Banking rebondissait à Paris grâce à une recommandation d'achat des analystes de Deutsche Bank. A Madrid, Repsol progressait après que le Venezuela ait confirmé que le groupe espagnol avait découvert un important gisement de gaz naturel dans le Golfe du vénézuela. A Bruxelles, Omega Pharma était plébiscitée par les investisseurs après que le groupe ait annoncé que son chiffre d'affaires avait progressé de 4% au trimestre écoulé. Hors de l'indice, la Banque nationale profitait des déclarations de Jean-Louis Duplat, ex-président de la CBFA, qui s'est positionné en faveur d'une nationalisation de la BNB. Du côté des baisses, Solvay fermait la marche au sein du Bel20. Hors de l'indice, Galapagos faisait l'objet de prises de bénéfices après que la société biotechnologique ait indiqué qu'il allait effectuer un placement privé de 2,1 millions de nouvelles actions. La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, et le Dow Jones a confirmé le cap des 10.000 points, se hissant dans le vert graduellement grâce au secteur de l'énergie: l'indice vedette a gagné 0,47% et le Nasdaq 0,05%. Sur le marché des changes, le billet reprenait quelques couleurs par rapport à la monnaie européenne. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4910 dollar américain pour un euro.