Du côté des actions, Axa baissait à contre-courant de la tendance après que l'assureur ait indiqué qu'il allait procéder à une augmentation de capital de 2 milliards EUR afin de financer des acquisitions. Toujours dans le secteur de l'assurance, Allianz se distinguait par contre favorablement à Francfort. Le groupe a publié un bénéfice net meilleur que prévu pour le troisième trimestre à plus de 1,3 milliard EUR.

A Bruxelles, Omega Pharma progressait après que le groupe ait annoncé la revente de sa participation de 24% dans Arseus pour 60 millions EUR, soit 8 EUR par action. KBC était également bien orienté sur fond de rumeurs de presse que la restructuration déjà annoncée par le groupe, à savoir une réduction de 25% de la taille du bilan, suffirait à obtenir l'accord de la Commission européenne.

Les baisses étaient plutôt rares sur Euronext Bruxelles ce matin. On épinglera toutefois les replis de Punch International et de OncoMethylome.

Les marchés américains ont fini en légère hausse vendredi malgré les mauvais chiffres du chômage pour le mois d'octobre. Le taux de chômage a en effet dépassé la barre symbolique des 10% pour atteindre 10,2%, du jamais vu depuis avril 1983. L'indice Dow Jones a gagné 0,17% à 10023,42 points et s'est adjugé 3,2% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a progressé respectivement de 0,34% et 3,1% à 2112,44 points.
Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4900 dollar américain pour un euro.

Cédric Boitte

Du côté des actions, Axa baissait à contre-courant de la tendance après que l'assureur ait indiqué qu'il allait procéder à une augmentation de capital de 2 milliards EUR afin de financer des acquisitions. Toujours dans le secteur de l'assurance, Allianz se distinguait par contre favorablement à Francfort. Le groupe a publié un bénéfice net meilleur que prévu pour le troisième trimestre à plus de 1,3 milliard EUR. A Bruxelles, Omega Pharma progressait après que le groupe ait annoncé la revente de sa participation de 24% dans Arseus pour 60 millions EUR, soit 8 EUR par action. KBC était également bien orienté sur fond de rumeurs de presse que la restructuration déjà annoncée par le groupe, à savoir une réduction de 25% de la taille du bilan, suffirait à obtenir l'accord de la Commission européenne. Les baisses étaient plutôt rares sur Euronext Bruxelles ce matin. On épinglera toutefois les replis de Punch International et de OncoMethylome. Les marchés américains ont fini en légère hausse vendredi malgré les mauvais chiffres du chômage pour le mois d'octobre. Le taux de chômage a en effet dépassé la barre symbolique des 10% pour atteindre 10,2%, du jamais vu depuis avril 1983. L'indice Dow Jones a gagné 0,17% à 10023,42 points et s'est adjugé 3,2% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a progressé respectivement de 0,34% et 3,1% à 2112,44 points. Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4900 dollar américain pour un euro. Cédric Boitte